Seuil de pauvreté

« Seuil de pauvreté » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Un sans domicile fixe à Tokyo en 2008

Le seuil de pauvreté est un niveau de revenus au-dessous duquel un ménage (personne seule ou famille avec ou sans enfants) est considéré comme pauvre.

Les économistes distinguent trois types de seuil de pauvreté. Le seuil de pauvreté absolue qui consiste à calculer le montant monétaire nécessaire pour avoir un niveau de vie jugé vital (on est pauvre lorsqu'on est en dessous de ce montant), ce type de seuil est utilisé aux États-Unis et au Canada. Le seuil de pauvreté relative qui est calculé à partir du niveau de vie médian d'une population, ce type de seuil est utilisé surtout dans l'Union européenne. On peut y ajouter la méthode qui utilise les notions de privations ou de conditions de vie subies par les ménages.

Chaque méthode a ses avantages et ses inconvénients. Selon le choix de la méthode, le seuil de pauvreté ne sera pas le même et le nombre de personnes considérées comme pauvres sera différent.

Le seuil de pauvreté relative[modifier | modifier le wikicode]

Le seuil de pauvreté relative est déterminé en fonction d'un pourcentage du niveau de vie. Ce niveau de vie est déterminé par les revenus monétaires (salaires, pensions...) perçus et en déduisant les impôts et en ajoutant les prestations sociales (en particulier les allocations familiales).

Il est calculé aussi en tenant compte des personnes composant le ménage, appelé unité de consommation (UC), le 1 UC pour le premier adulte compte pour 1 UC, les autres adultes et les enfants de plus de 14 ans pour 0,5 UC et les enfants de moins de 14 ans pour 0,3 UC. En utilisant ces données on parle alors de niveau de vie, en effet on ne vit pas de la même façon quand on dispose de 1000 euros pour une seule personne ou pour deux personnes.

Le pourcentage de ce niveau de vie médian qui sert pour le calcul du seuil de pauvreté est fixé à 60% dans l'Union Européenne (la France utilisait un taux de 50% jusqu'en 2008). Ainsi si le niveau de vie médian est de 1000 euros mensuels, on est pauvre si son niveau de vie est inférieur à 600 euros (pourcentage de 60%). En fonction du nombre de ménages et du nombre de personnes qui les composent dont le niveau de vie est inférieur à 600 euros on peut calculer le pourcentage de pauvres dans la population totale, ce qui donnera le taux de pauvreté dans le pays.

En 2013, avec un seuil de pauvreté à 60%, en France, un individu est considéré comme pauvre quand ses revenus mensuels sont inférieurs à 1 000 euros après impôts et prestations sociales. Un couple avec deux enfants en bas âge est pauvre si ses ressources ne dépassent pas 2 100 euros.

En 2013, en France le taux de pauvreté moyen tous ménages confondus est de 8,1% mais il est de 20,5% pour les personnes vivant dans une famille monoparentale alors que pour les couples sans enfant il est 3,1%. Souvent pour les familles monoparentales la faiblesse des revenus est aggravée par la difficulté de pouvoir financer un mode de garde d'un jeune enfant donc de trouver un emploi, ce qui provoque la pauvreté.

Si le revenu médian augmente du fait de la hausse des salaires ou des prestation sociales, le revenu médian augmente, et le niveau du seuil de pauvreté est plus haut. Cela ne veut pas dire qu'il y aura moins de pauvres au total.

Le seuil de pauvreté absolue[modifier | modifier le wikicode]

Pour ce type de seuil on détermine combien coûte un ensemble de biens et de services indispensables pour qu'un adulte vive décemment, c'est-à-dire qu'en dessous duquel il ne peut plus manger, ni s'habiller, ni se loger de manière à rester en bonne santé. Ce calcul est souvent fait sur un an. Les prix variant à la baisse ou à la hausse selon les produits et service, on doit chaque année refaire le calcul pour en tenir compte. Ensuite ce niveau est ajusté en fonction de la situation familiale (nombre d'adultes et d'enfants dans le ménage).

Par exemple, en 2015, un individu seul avec un niveau de vie inférieur à 12 119 dollars par an (1009 dollars par mois) sera considéré comme pauvre aux USA.

Accès aux biens et services nécessaires[modifier | modifier le wikicode]

Cette méthode s'appuie sur des notions de privations ou de conditions de vie. Une personne est considérée comme pauvre si elle est privée d'accès à un certain nombre de biens, de services jugés comme "essentiels". Selon Eurostat par exemple une personne est pauvre si elle n'a pas accès au minimum à 4 des 9 biens/services/capacités suivants: Etre capable de payer son loyer ou son emprunt hypothécaire en cas d'achat du logement, pouvoir chauffer suffisamment pour son logement, partir une semaine en vacances par an, manger une fois tous les deux jours un repas avec viande, poulet, poisson ou équivalent dans les régimes végétariens, pouvoir faire face à des charges financières imprévues, avoir un téléphone (y compris le téléphone mobile dans les pays où ce moyen est le seul disponible), avoir un téléviseur couleur, avoir une machine à laver, avoir une voiture.

Si on se sert de cette notion de privation, "seulement" 5,1% des français sont alors considérés comme pauvres alors qu'ils sont plus de 14% avec le seuil de pauvreté relative.

On peut mettre en parallèle la liste de biens insaisissables pour payer ses dettes telle qu'elle est prévue dans le Code civil français. « Pour l'application du 5° de l'article L. 112-2, sont insaisissables comme étant nécessaires à la vie et au travail du débiteur saisi et de sa famille : les vêtements, la literie, le linge de maison, les objets et produits nécessaires aux soins corporels et à l'entretien des lieux, les denrées alimentaires, les objets de ménage nécessaires à la conservation, à la préparation et à la consommation des aliments, les appareils nécessaires au chauffage, la table et les chaises permettant de prendre les repas en commun, un meuble pour ranger le linge et les vêtements et un autre pour ranger les objets ménagers, une machine à laver le linge, les livres et autres objets nécessaires à la poursuite des études ou à la formation professionnelle, les objets d'enfants, les souvenirs à caractère personnel ou familial, les animaux d'appartement ou de garde, les animaux destinés à la subsistance du saisi ainsi que les denrées nécessaires à leur élevage, les instruments de travail nécessaires à l'exercice personnel de l'activité professionnelle, un poste téléphonique permettant l'accès au service téléphonique fixe ou mobile. »

Sources[modifier | modifier le wikicode]

  • [1] le site Captaineconomics
  • [2] le site de l'INSEE
  • [3] le site de l'Observatoire des inégalités.
Portail de la société —  Accédez aux articles de Vikidia concernant la société.