Seconde Révolution industrielle

« Seconde Révolution industrielle » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Raffinerie de pétrole à Cleveland, Ohio, 1899.

La Seconde Révolution industrielle est une période historique située entre la seconde moitié du 19e siècle et le début du 20e siècle (1870-1945) où l'Europe, les États-Unis et le Japon connurent un important développement de l'automobile et de la chimie grâce à l'utilisation axée du pétrole et de l'électricité. La Seconde Révolution industrielle est caractérisée par le fort développement de l’électricité, du pétrole, de la mécanique et de la chimie.

Cette période est marquée par des grandes innovations qui vont permettre la croissance économique des pays et des gains de productivité très importants. Le développement de la production mécanique d’électricité, du moteur à explosion utilisant le pétrole, de l’industrie chimique, de moyens de communication, de moyens de transport ou les bateaux à vapeur permirent une modernisation et un développement économique des pays.

Ces moyens de communications et de transports de la Seconde Révolution industrielle permettent la création d'échanges internationaux et l’entrée dans un nouvel épisode de mondialisation qui s’achève en 1914. La Seconde Révolution industrielle eu lieu un siècle après la première Révolution industrielle. C'est la plus grande révolution industrielle de l'histoire.

La seconde Révolution industrielle permit de grands progrès techniques, la naissance des grandes entreprises aux États-Unis, le début de la mondialisation, et un développement commercial (principalement international), financier et humain (migrations humaines).

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Le travail en usine vers la fin du XIX{{{2}}} siècle représenté par Adolph von Menzel (1872-1875).

Elle démarre dans les années 1870 avec l'invention de machines produisant de l'électricité, du téléphone et du moteur à explosion. Progressivement, l'économie va se structurer autour de grandes firmes industrielles, appliquant l'Organisation Scientifique du Travail (OST) ou taylorisme et du travail à la chaîne, rendant productifs les ouvriers non qualifiés provenant de l'exode rural ou de l'immigration. Cette révolution industrielle s'accompagne d'un rétrécissement des inégalités dans les pays industrialisés et d'un élèvement progressif du niveau de vie des ouvriers. Elle prit fin en 1913.

Vikiliens pour compléter sur l'histoire de l'industrialisation[modifier | modifier le wikicode]

Icone chateau.png Portail de l'Histoire —  Toute l'Histoire, de la préhistoire, jusqu'à aujourd'hui.
Portail de l'économie —  Tous les articles sur l'économie.