Scrutin majoritaire

« Scrutin majoritaire » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

Le scrutin majoritaire est un système de vote où est considéré élu le candidat ou la liste qui obtient la majorité des voix des électeurs qui se sont exprimés pendant un vote.

Le scrutin peut être :

  • uninominal quand il n'y a qu'un seul siège à pourvoir (par exemple en France l'élection à la présidence de la République)
  • plurinominal ou de liste s'il y a plusieurs sièges à pouvoir (exemple élections municipales en France)

Le scrutin peut être :

  • à un tour (comme pour les élections à la Chambre des Communes au Royaume-Uni)
  • à deux tours (le second tour s'appelle le scrutin de ballotage) comme pour les élections législatives (députés) en France

Il peut y avoir des aménagements (comme accorder la moitié des sièges à la liste arrivée en tête), le reste des sièges à pourvoir étant partagé selon la proportionnelle entre toutes les listes qui se présentent, c'est le cas en France pour les élections municipales dans les communes de plus de 3500 habitants.

Le scrutin majoritaire favorise les grands partis politiques (surtout s'il est uninominal). Par exemple, aux élections législatives françaises de 1997, le Parti socialiste qui a recueilli près de 32% des voix exprimées a eu 275 députés, le Parti communiste français avec près de 10% des voix a eu 35 députés, mais le Front national qui a recueilli plus de 15% des voix sur l'ensemble du pays n'a eu qu'un seul député élu.

Il permet de composer plus facilement des majorités pour diriger les différentes collectivités.

Vikiliens pour compléter sur les modes de scrutin[modifier | modifier le wikicode]

Portail de la politique —  Tous les articles sur la politique.