Château de Schönbrunn

« Château de Schönbrunn » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
(Redirigé depuis Schönbrunn)
Aller à : navigation, rechercher
Le château de Schönbrunn, et ses jardins.
Château de Schönbrunn depuis l'entrée principale

Le château de Schönbrunn est un palais de style rococo, situé à l'ouest du centre-ville de Vienne, en Autriche.

Construit au XVIIIe siècle par Marie-Thérèse d'Autriche, il était la résidence d'été de la famille impériale des Habsbourg. Ses grands jardins abritent le zoo le plus ancien du monde.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Le château de Schönbrunn en 1758 peint par Canaletto, le peintre de la précision.

Au XVIIe siècle, la puissante famille des Habsbourg règne en maître absolu sur le vaste empire d'Autriche-Hongrie. Elle cherche à se faire construire un grand et beau palais en périphérie de Vienne, la capitale impériale, pour rivaliser avec le palais de Versailles qui fait pâlir de jalousie tous les monarques européens.

Ce palais n'est édifié qu'à partir de 1696, à l'emplacement de l'ancienne Katterburg, un manoir appartenant à la famille impériale. Les empereurs aimaient déjà ce domaine, où ils allaient souvent chasser, mais les invasions ottomannes incessantes empêchaient la construction d'un trop beau château, si loin des portes de la ville.

Une fois la paix revenue, l'empereur Léopold Ier confie la construction à Johann Bernhard Fischer von Erlach (wp), premier architecte de la Cour. Cet architecte de talent a mille idées de palais flamboyants, mais ses ambitions sont vites déçues : l'argent de la couronne est précieux. Il doit donc se contenter d'un petit pavillon de chasse, bien plus modeste.

De ce palais, il ne reste quasiment rien. Pour cause, les successeurs de Léopold ont chacun eu à cœur d'apporter leur touche à l'édifice. La plus grande transformation a été ordonnée par l'impératrice Marie-Thérèse, qui voyait les choses en grand.

Sur sa demande, Nikolaus Pacassi (wp) entreprend d'importantes rénovations et un agrandissement du palais. Cet architecte maniériste, très attaché aux détails, aux fins ornements, aux décorations éclatantes, transforme les lieux en vaste palais de style rococo.

Le château de Schönbrunn reste jusqu'à la Première Guerre mondiale la résidence d'été des Habsbourg, tandis que le Hofburg est leur palais d'hiver. L'empereur peut y diriger le pays tout en se reposant. François-Jospeh Ier et sa femme Sissi y passeront de longues heures, et Marie-Antoinette, future reine de France au sombre destin, naquit entre ces murs.

Architecture[modifier | modifier le wikicode]

Salles d'apparat[modifier | modifier le wikicode]

Le château de Schönbrunn ne compte pas moins de 1441 pièces, parmi lesquels des appartements privés (aile est et aile ouest), mais aussi des salles de représentation, destinées aux réceptions et autres cérémonies de la vie de Cour (corps de logis central).

On peut donc trouver aussi bien des magnifiques salles d'apparat que des petits cabinets intimes décorés très sobrement. La décoration rococo des pièces comprend des lustres, des miroirs, des estampes chinoises murales, des porcelaines, des panneaux de bois laqués et des meubles dorés, autant d'objets de valeur qui témoignent de la richesse des Empereurs.

Jardins et zoo[modifier | modifier le wikicode]

En allemand, « Schönbrunn » signifie « belles fontaines » (de « schön », beau, et « der Brunnen », la fontaine). En effet, les jardins de Schönbrunn compte de magnifiques fontaines, comme la fontaine de Neptune avec ses sculptures de personnages antiques.

Mais le parc tout entier est magnifique. Dessiné en 1595 par un élève d'André Le Nôtre, Jean Trehet, il s'inspire décidément du parc de Versailles avec de vastes jardins à la française et des parterres de fleurs.

Le jardin comporte également toute sorte d'édifices pour le confort et le prestige des Empereurs. La Gloriette, édifiée dans un style néo-classique au sommet d'une petite colline, commémore comme son nom l'indique les victoires de l'Empereur : elle offre également une vue panoramique sur Vienne, et sert de pavillon de plaisance propice au repos et à la poésie au beau milieu du parc.

Les jardins du château de Schönbrunn abritent aussi le tout premier parc zoologique ouvert au public du monde. Créé en 1752 par l'empereur François Ier, il présente aujourd'hui encore des espèces rares, comme un couple de pandas. On trouve aussi une palmeraie qui renferme 4500 espèces de plantes et une orangerie, comble du luxe pour les palais à cette époque.

Vues panoramiques[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Liens internes[modifier | modifier le wikicode]

Liens externes[modifier | modifier le wikicode]

Portail des arts —  Tous les articles sur les différentes formes d'art.
Portail Autriche —  Accédez au portail sur l'Autriche.