Salamandre géante du Japon

« Salamandre géante du Japon » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Salamandre géante du Japon
Deux salamandres géantes du Japon, au milieu de poissons, à l'aquarium de Kyoto
Deux salamandres géantes du Japon, au milieu de poissons, à l'aquarium de Kyoto
Nom(s) commun(s) Salamandre géante du Japon
Nom scientifique Andrias japonicus
Classification Amphibien urodèle (salamandre) de la famille des cryptobranchidés
Répartition Japon
Milieu de vie torrents de montagne
Taille jusqu'à 1m44
Longévité 50 ans en captivité
Régime alimentaire carnivore : se nourrit de poissons et de crustacés
Dessin d'une salamandre géante du Japon
Dessin d'une salamandre géante du Japon
voir modèle • modifier

La salamandre géante du Japon (nom scientifique : Andrias japonicus, en japonais, オオサンショウウオ/大山椒魚, Ōsanshōuo) est un amphibien, originaire, comme son nom l'indique, du Japon. C'est le deuxième plus grand amphibien du monde, elle peut atteindre près d'1m50, et vivre plus de 50 ans.

Description et mode de vie[modifier | modifier le wikicode]

La salamandre géante du Japon peut atteindre 1m44 de long, ce qui en fait le deuxième plus grand amphibien du monde, juste après sa proche cousine, la salamandre géante de Chine. C'est un animal aquatique, à la peau nue, sans écaille, ridée et boursoufflée, comme celle d'un crapaud. Elle a le corps assez aplati, avec une grosse tête plate, et de courtes pattes. La salamandre géante du Japon passe toute sa vie dans l'eau. Elle n'a pas de branchies, et respire en captant le dioxygène dissout dans l'eau directement à travers sa peau. C'est pourquoi elle ne vit que dans les torrents de montagnes, là où l'eau claire et fraîche est riche en dioxygène. C'est également pour cette raison que ce n'est pas un animal très rapide : elle se déplace lentement, ce qui lui permet d'économiser de l'énergie. Sa peau plissée lui permet de capter davantage de dioxygène dans l'eau.

Elle vit la nuit, et dort le jour. Même la nuit, d'ailleurs, ce n'est pas un animal très actif. Grâce à sa peau sombre, qui constitue un très bon camouflage, elle ne se fait pas repérer de ses proies : de petits poissons et des crustacés dont elle se nourrit. Elle s'en approche tout doucement, et ouvre en grand sa large bouche pour les avaler.

Lorsqu'elle est dérangée, la salamandre géante du Japon secrète un liquide répulsif, qui a la même odeur que le poivre japonais, ce qui lui a valu son nom de Ōsanshōuo, qui veut dire « poisson poivré géant ».

Classification et évolution[modifier | modifier le wikicode]

La salamandre géante du Japon fait partie d'un groupe très ancien, la famille des cryptobranchidés, qui rassemble plusieurs espèces de grosses salamandres aquatiques. Aujourd'hui, seules trois espèces existent encore, la salamandre géante du Japon, la salamandre géante de Chine, sa proche cousine, et leur cousin éloigné, le ménopome, ou « salamandre-alligator », qui vit en Amérique du Nord.

Mais la salamandre géante du Japon a bien d'autres cousins disparus, qui ont vécu il y a des millions d'années, et que l'on connaît grâce à leurs fossiles. Ces espèces lui ressemblaient beaucoup, car les salamandres de cette famille n'ont que très peu changé d'apparence au cours du temps : ce sont ce que l'on appelle des espèces panchroniques, encore surnommées « fossiles vivants ».

Dans la culture populaire[modifier | modifier le wikicode]

le samouraï Hanagami Danjo no jo Arakage combat une salamandre géante du Japon.

La salamandre géante du Japon n'est connue que depuis peu par les occidentaux, mais les japonais en revanche la connaissent bien, depuis très longtemps. Jadis, quand elle était plus abondante, elle était pêchée pour sa chair, et considérée comme une sorte de monstre marin. Certaines estampes japonaises décrivent des combats épiques, par exemple, entre un preux samouraï et une redoutable salamandre géante...

Il est même possible que la salamandre géante du Japon ait (au moins en partie) inspiré le monstre aquatique de la légende japonaise : le kappa.

Le pokémon Maraiste est une salamandre géante du Japon. Il est décrit comme lent et très étourdi, ouvrant grand la gueule pour capturer ses proies, et se cognant parfois la tête en nageant...

Portail des animaux —  Tous les articles sur les animaux !