Saint Denis

« Saint Denis » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Sculpture de saint Denis sur le portail de la Vierge, façade ouest de la cathédrale Notre-Dame de Paris.

Denis de Paris, ou saint Denis, né en Italie et mort à Montmartre (Lutèce, future Paris), est un saint et martyr de la religion catholique. Premier évêque de Paris et patron de Paris, il est facilement identifiable sur des statues à sa tête décapitée qu'il porte toujours dans ses bras.

Biographie[modifier | modifier le wikicode]

Connaissances historiques[modifier | modifier le wikicode]

Denis de Paris est né en Italie. Le pape Clément Ier, à Rome, l'aurait envoyé évangéliser la Gaule romaine, où le culte païen règne encore et les Chrétiens, peu nombreux, sont persécutés.

Avec deux disciples, le prêtre Rustique et le diacre Éleuthère, il fonde des églises un peu partout en France, prêche l'Évangile et parvient à convertir de nombreux habitants au christianisme. À Lutèce, les autorités de l'Empire romain ne tardent à identifier ses activités et l'arrêtent sans sommation. Questionné sur leur religion, les trois disciples persistent et affirment leur foi chrétienne. Condamnés à la peine capitale, ils sont décapités au glaive par un bourreau sur la bute de Montmartre

Une riche propriétaire romaine, intimement chrétienne, du nom de Catulla, parvient alors à récupérer la tête de saint Denis avant qu'elle ne soie jetée à la Seine et l'inhume dans un de ses champs. À cet emplacement, plus tard, des chrétiens fondent la basilique de Saint-Denis, tombeau des rois de France, en hommage au martyr.

La situation dans le temps de la vie de saint Denis est assez compliquée : les premiers écrits évoquent le Ier apr. J.-C. (ce qui est cohérent s'il est bien missionné par le pape Clément Ier ayant vécu à cette époque) tandis que Grégoire de Tours le situe deux siècles plus tard, au IIIe siècle apr. J.-C. et date sa mort vers 250. D'après les historiens, c'est sûrement cette dernière hypothèse la plus probable1.

Culte et légendes[modifier | modifier le wikicode]

L'histoire de saint Denis a très vite connu un culte, qui a mêlé les faits historiques aux inventions légendaires. Les textes postérieurs traitant de saint Denis évoquent en effet de bien curieux éléments... Ainsi, alors que Denis célébrait la messe avant de mourir, le Seigneur serait apparu aux condamnés au moment de l'hostie et les aurait encouragés à mourir en martyrs2.

Mais le point le plus célèbre est encore à venir ! Selon le mythe, en effet, après avoir été décapité, saint Denis aurait saisi sa tête dans ses mains et aurait marché ainsi le long d'une rue de 6 kilomètres, la future rue des Martyrs (wp). Il aurait ensuite tendu sa tête à une fidèle, Catulla, avant de s'effondrer par terre sur l'emplacement de la future basilique de Saint-Denis. Ce phénomène, qui touche peu de saints dans le tradition catholique, est appelé « céphalophorie (wp) » : il s'agit de montrer que la tête (l'esprit) ne peut pas être dissocié du corps (le physique).

Représentations[modifier | modifier le wikicode]

Saint Denis est souvent représenté pour sa caractéristique de céphalophore : on le voit dans de nombreuses représentations, sculptures ou peintures, portant sa tête dans ses bras.


Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Liens internes[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

Portail de Paris — Tous les articles concernant Paris et sa banlieue.
Portail du christianisme —  Tous les articles concernant le christianisme.