Nicolas de Myre

« Nicolas de Myre » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
(Redirigé depuis Saint-Nicolas)
Aller à : navigation, rechercher

Nicolas de Myre est un saint chrétien du début du IVe siècle. Il est très vénéré en Europe orientale et occidentale. Il est à l'origine du personnage de saint Nicolas, très populaire dans l'est de la France.

Saint Nicolas, Livre d'Heures d'Anne de Bretagne

Saint Nicolas[modifier | modifier le wikicode]

Nicolas vivait dans la région de Myre, en Lycie (sud de l'actuelle Turquie). Il est chrétien. Il a connu les persécutions organisées en 303 par Dioclétien l'empereur romain. Nicolas de Myre assiste au concile de Nicée en 325, concile qui codifie les bases de la croyance chrétienne.

Au XIe siècle au moment de la conquête de la Lycie par les Turcs ses reliques sont ramenées à Bari en Apulie (Italie) par des marchands. Une partie de ses reliques sont ensuite volées par un chevalier croisé lorrain qui les rapporte dans son village de Port (d'où le nom actuel du village Saint-Nicolas-de-Port en Meurthe-et-Moselle).

Le culte de saint Nicolas est très populaire et répandu. On lui attribue de nombreux miracles. Le plus connu est celui où il ressuscite trois petits enfants qu'un boucher avait découpés et mis dans un saloir en vue d'en consommer la chair.

Saint Nicolas est considéré comme le saint patron des enfants sages, mais aussi des marins, des commerçants, des boulangers, des célibataires, des grands brûlés... C'est le saint protecteur de la Russie.

La fête de saint Nicolas[modifier | modifier le wikicode]

Dans l'est de la France on fête saint Nicolas le 6 décembre. La fête remonte au XIIIe siècle. En rentrant de l'école, les enfants dégustent un gâteau, en pâte à brioche ou en pâte à kugelhopf, en forme de petit bonhomme, le männele qu'ils ont préalablement trempé dans du chocolat chaud. Souvent les commerçants distribuent gratuitement des gâteaux et des bonbons. Les adultes se retrouvent pour boire un verre de vin chaud.

Saint Nicolas ne doit pas être confondu avec le père Noël, qui est apparu au XXe siècle sur une initiative des commerçants. Dans l'imaginaire enfantin saint Nicolas est souvent accompagné du Père Fouettard chargé de punir les enfants qui n'ont pas été sages.

Portail du christianisme —  Tous les articles concernant le christianisme.