Livre d'or
Livre d'or

CommunautéGazette de l'hiver
Que pensez-vous de Vikidia ? Venez mettre un message sur le livre d'or !

Sabotier

« Sabotier » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
reconstitution d'un atelier de sabotier. Le sabotier en train de façonner un sabot
Un atelier de sabotier (reconstitution). (Lund en Suède)

Le sabotier est le professionnel qui fabrique des sabots (chaussures en bois). Ses produits étaient très demandés, car jusqu'au milieu du XXe siècle, en milieu rural presque toute la population portait des sabots en bois. Une paire de sabots en bois, en fonction du travail effectué, mais aussi des soins du porteur, dure au maximum deux mois. Le ou les sabotiers du village avaient donc du travail. On peut penser que pendant la saison hivernale où le travail des champs était ralenti, certains paysans fabriquaient eux-mêmes les sabots dont ils avaient besoin pour l'année.

Se procurer du bois[modifier | modifier le wikicode]

Le sabotier a longtemps travaillé en forêt. Il rejoint ainsi les bûcherons et les charbonniers. Avec sa famille il habite une cabane construite avec ces branchages (le cul-de-loup). Le plus souvent il abat lui-même les arbres, généralement de taille moyenne. L'arbre le plus utilisé est le bouleau. Mais le sabotier peut aussi utiliser l'acacia, le hêtre, l'orme, le peuplier voire le saule. Certains sabots destinés à un public aisé étaient façonné dans du bois de noyer. Le métier en forêt est donc saisonnier (automne-hiver). Périodiquement un sabotier partait pour les villages avoisinants afin de vendre la production de ses collègues. Certains cordonniers s'installaient dans les villages, et souvent complétaient leurs revenus par une activité de cabaretier, de barbier.

Le tronc de l'arbre est d'abord scié en grume (morceau de longueur moyenne pouvant être transporté assez facilement). Pour les petites pointures on se servait des grosses banches. Puis grâce à une hache à un seul tranchant (le doloire ou bien l'épaule-de-mouton) la grume est débitée en billes d'épaisseur correspondant à la pointure des sabots. Ensuite, posée sur un billot, avec l'aide d'une hache, le sabotier fend la bille en bûches dont le volume doit être le plus voisin de celui du sabot. Le sabotier trie les bûches ainsi créées pour en éliminer celles dont le bois présente un défaut (bois tordu ou noueux). Les rebuts et les chutes étaient destinés au chauffage.

Le façonnage d'un sabot[modifier | modifier le wikicode]

photographie montrant les différents outils du sabotier
Un atelier de sabotier

Le travail doit se faire avec un bois qui n'est pas trop sec, afin de faciliter le travail. Commence alors le façonnage du sabot. La bûche est dégrossie pour lui donner la forme générale du sabot. Pour cela le sabotier utilise un asseau, hache à un seul tranchant. L'affinage de la forme est réalisée à l'aide d'un paroir, un instrument composé d'une longue lame légèrement courbe. Une de ses extrémités comporte un crochet qui permet de la fixer sur le billot. L'autre extrémité est munie d'une poignée. On peut alors racler avec précision le bois de la bûche et enlever ce qui est en trop. L'instrument étant extrêmement tranchant les apprentis doivent se méfier.

Il faut maintenant évider l'intérieur de la bûche-sabot. La pièce de bois est bloquée dans un étau. Grâce à un instrument en forme de ciseau à bois, le sabotier dégage l'emplacement du talon du pied.

Pour dégager la partie avant du sabot, le sabotier à partir du talon dégagé commence par percer un trou grâce à une vrille ou une tarière qui dégage un espace. Puis il évide progressivement le bois en se servant des tarières ou cuillères de différentes tailles. La mise à la pointure interne voulue est donnée par une règle graduée et le travail de mise au point est effectué avec une petite gouge. Une fois terminé le sabot est mis à sécher pendant trois ou quatre mois, mais loin de toute source de chaleur.

Un sabotier expérimenté fabriquait une paire de sabot en une heure et demie. Il peut arriver qu'en cours de fabrication le bois éclate, tout alors est à recommencer. Pour accélérer la fabrication le sabotier répète la même opération sur différentes bûches, puis passe de la même façon à l'étape suivante. Il y a comme une division du travail et une fabrication en série.

Source[modifier | modifier le wikicode]

  • La France en héritage. Gérard Boutet. Omnibus. 2012
Portail des métiers —  Tous les articles sur les métiers.
Portail des techniques — Tous les articles sur les moyens de transport, l'informatique, les outils et les matériaux…