Sabotage

« Sabotage » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

Le sabotage est une forme de protestation ou d'opposition. Il consiste à détruire des biens, du matériel ou à le dégrader.

Affiche recherché pour sabotage

Explications[modifier | modifier le wikicode]

Le sabotage est la dégradation de matériel ; il est réalisé pour empêcher l'utilisation de ce matériel. Par exemple, dans une usine, les ouvriers en grève peuvent démolir des produits. C'est un signe de protestation. Du point de vue du saboteur, le sabotage est toujours justifié, et permet de faire valoir une revendication.

Une personne (physique ou morale) possède le matériel dégradé. De son point de vue, le sabotage est évidemment un crime. Le saboteur est arrêté et jugé.

Origine du terme[modifier | modifier le wikicode]

Le mot sabotage a pour racine sabot. Le sabot est une chaussure en bois. Au XIXe siècle, les ouvriers portaient des sabots au pied. Lorsqu'il y avait une grève, ils utilisaient probablement leurs chaussures pour casser les machines avec lesquelles ils travaillaient. C'est probablement l'origine du mot sabotage.

Ne pas confondre...[modifier | modifier le wikicode]

  • Le sabotage n'est pas une forme de terrorisme. Un acte de sabotage n'a pas pour objectif de tuer des gens.
  • Toute dégradation de matériel n'est pas forcément un sabotage.

Durant une guerre[modifier | modifier le wikicode]

Durant une guerre, des personnes peuvent effectuer une opération de sabotage. Ces personnes sont des civils ou des militaires démobilisés : autrement dit, elles n'agissent pas pour une des armées en conflit. Des gens peuvent volontairement produire des armes inutilisables ; ou bien faire dérailler un train, bloquer une route, ...

Le sabotage est considéré comme un crime (du point de vue de l'État). Les saboteurs peuvent donc être arrêtés et jugés comme des criminels. Contrairement aux soldats ennemis, ils ne sont pas considérés en général comme des prisonniers de guerre.

Durant la Seconde Guerre mondiale, l'Allemagne nazie a occupé beaucoup de territoires en Europe : la Pologne et la France par exemple. Il y eut dans ces pays une résistance intérieure à l'occupant. La résistance pouvait prendre des formes différentes. Les résistants pouvaient agir seuls, ou au sein d'un groupe organisé, un mouvement de résistance. Le sabotage était une des formes des résistances durant la Seconde Guerre mondiale. Les résistants pouvaient enlever des boulons d'un rail et faire dérailler un train. On dit qu'ils « déboulonnaient » le train.

Icone chateau.png Portail de l'Histoire —  Toute l'Histoire, de la préhistoire, jusqu'à aujourd'hui.
Portail de la société —  Accédez aux articles de Vikidia concernant la société.