Rose Blanche

« Rose Blanche » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Un mémorial aux membres de la Rose blanche, devant l'université Louis-et-Maximilien de Munich.

La Rose blanche est un groupe de résistants allemands, opposés au régime nazi, créé en juin 1942.

Il est composé de :

Leurs actions ne sont pas violentes et se limiteront à la création de milliers de tracts (ou d'inscriptions sur les murs), dénonçant même parfois les assassinats et la Shoah. Tous les membres du groupe sont arrêtes en février 1943 par la Gestapo. Ils sont condamnés à mort et exécutés, à l'exception d'Anneliese Knoop-Graf qui vécut jusqu'en 2009.

Parmi leurs messages diffusés à quelques allemands, on peut citer les phrases suivantes :

  • « Tout peut être sacrifié au plus grand bien de l'État, tout, sauf ce que l'État doit servir » ; c'est à dire est là pour servir avant tout les citoyens, et tous... (premier tract).
  • « Depuis la mainmise sur la Pologne, trois cent mille Juifs de ce pays ont été abattus comme des bêtes. C'est là le crime le plus abominable perpétré contre la dignité humaine, et aucun autre dans l'Histoire ne saurait lui être comparé. » Accusation (réelle) contre les massacres nazis. (second tract).
  • « Prouvez par l'action que vous pensez autrement ! Déchirez le manteau d'indifférence dont vous avez recouvert votre cœur ! Décidez-vous avant qu'il ne soit trop tard... » (cinquième tract)1.
Pour en savoir plus Pour en savoir plus, lire l’article : Opposition politique en Allemagne pendant le Troisième Reich.
Icone chateau.png Portail de l'Histoire —  Toute l'Histoire, de la préhistoire, jusqu'à aujourd'hui.
Reichsadler Deutsches Reich (1935–1945).svg Portail du nazisme - Tous les articles concernant le nazisme.