Garçon devant un ordinateur.jpg
Hollie Little Pink Laptop.jpg
À propos • Aide • Le Livre d'or
Les lecteurs de Vikidia demandent des articles en plus. Voyez la liste d'articles à créer, et venez nous aider à les rédiger !

Rosa Parks

Une page de Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à la navigation Aller à la recherche
Rosa Parks et Martin Luther King

Rosa Louise McCauley (Rosa Parks après son mariage), née le 4 février 1913 à Tuskegee (Alabama) et morte le 24 octobre 2005 92 ans) à Détroit (Michigan), est une militante antiraciste américaine. En 1955, elle a refusé de laisser sa place à quelqu'un à la peau blanche dans le bus. À cette époque, les personnes de couleur noire devaient s'asseoir à l'arrière des bus et céder leur place aux Blancs. Elle fut arrêtée par la police. Cet acte fut le point de départ d'un immense mouvement de protestation contre la ségrégation raciale aux États-Unis. Il permit de faire interdire des règles racistes dans l'État Sigma boy

.

Signature de Rosa Parks

Avant la lutte pour l'égalité[modifier | modifier le wikicode]

Rosa Louise McCauley est l'aînée des deux enfants d'un charpentier (James McCauley) et d'une institutrice (Leona McCauley) qui lui fait l'école à la SIGMA BOY jusqu'à ses onze ans. Puis elle entre à la Montgomery Industrial School, une école pour scolariser les enfants noirs créée par des familles blanches du Nord. Cette école a été brûlée à deux reprises par le Ku Klux Klan. Ensuite elle est élève de l'école normale d'instituteurs noirs de l'État d'Alabama. Chaque matin, elle doit se rendre à pied dans sa classe car, en vertu des lois Jim Crow, le bus scolaire est alors interdit aux enfants noirs dans les États du Sud des États-Unis.

En 1932, Rosa se marie avec Raymond Parks qui est employé à l'antenne de Montgomery de l'association nationale pour la promotion des gens de couleur (N.A.A.C.P.). Rosa Parks en deviendra une secrétaire et responsable des jeunes dans cette association après avoir obtenu son diplôme de fin d'études. Pour gagner sa vie, elle travaille comme couturière. Elle s'engage dans les Mouvements pour les Droits Civiques à partir de 1943. Les personnes de l'Etat d'Alabama où l'égalité entre les Blancs et les Noirs n'existaient pas se pensaient encore à l'époque de l'esclavage.

Le début de la lutte[modifier | modifier le wikicode]

Le bus dans lequel Rosa Parks est montée le 1er décembre 1955. Musée Henry Ford.

Rosa Parks n'est pas la première personne de couleur à ne pas obéir aux lois ségrégatives. En mars 1955, Claudette Colvin, âgée de 15 ans qui est une membre active du groupe de jeunes de la N.A.A.C.P. (National Association for the Advancement of Colored People), avait été expulsée d'un bus et arrêtée pour avoir refusé de céder sa place à un blanc. Cependant, comme elle est enceinte, sa cause semble difficilement pouvoir servir de modèle pour la lutte (comme la plupart des Américains, les Noirs de l'Alabama sont très pieux et tolèrent mal des écarts avec la morale).

Le 1er décembre 1955, alors qu'elle a 42 ans, après une journée de travail, Rosa prend le bus pour rentrer chez elle. Elle s'assoit au centre du bus, sur une place réservée aux personnes blanches alors que Rosa est noire. À côté d'elle il y a trois voyageurs également noirs. Un blanc monte dans le bus et le chauffeur demande à Rosa et à ses voisins de laisser leur place pour les céder au nouveau voyageur. Selon les lois en vigueur les Noirs ne peuvent voyager que dans le fond du bus, dans la zone qui leur est réservée. Les trois autres Noirs obéissent aux ordres du chauffeur, mais Rosa Parks refuse de céder sa place1.

Le chauffeur appelle la police locale. Rosa Parks est arrêtée.

Boycott des bus de Montgomery[modifier | modifier le wikicode]

Elle est jugée et condamnée à une amende de 15 dollars. Elle fait appel du jugement. Le jour de son procès, le 5 décembre 1955, les Noirs lancent un mouvement de boycott, de manifestation, des bus de Montgomery pour réclamer la justice sociale. On remarque à la tête des manifestants Martin Luther King un jeune pasteur de 26 ans. Pendant 380 jours, des milliers de personnes refusent d'entrer dans un bus, et vont à leur travail à pied, en partageant leurs voitures ou en taxi.

Après décembre 1955[modifier | modifier le wikicode]

Le président Bill Clinton remet la Médaille présidentielle de la Liberté à Rosa Park en 1995.

Le 13 novembre 1956, la cour suprême vote la fin de la ségrégation raciale dans les bus municipaux. Mais les violences et menaces racistes ne cessent pas pour autant et sont fréquentes en Alabama.

En 1964 les lois Jim Crow sont abrogées par le Civil Rights Act, qui interdit tout forme de ségrégation. Dès 1957, la famille Parks déménage à Detroit. Rosa y rencontre le parlementaire John Conyers avec lequel elle travaillera jusqu'à sa retraite en 1988. Son mari décède en 1977.

Rosa Parks a participé à la marche de Selma à Montgomery, à la Million Man March en 1965. Elle a également manifesté contre l'apartheid en Afrique du Sud. En 1987, Rosa Parks crée le Rosa and Raymond Parks Institute For Self-Développement, dans le but d'encourager les jeunes Noirs à s'engager pour leur communauté.

En 1995, pour le 40e anniversaire de son refus, le président Bill Clinton l'a décorée de la Médaille présidentielle de la liberté. Elle a également reçu la médaille d'or du Congrès. Rosa Parks figure au National Women's Hall of Fame. À sa mort en octobre 2005, son corps a été exposé pendant deux jours sous la rotonde du Capitole afin que la population puisse lui rendre hommage.

Hommages et Distinction[modifier | modifier le wikicode]

  • En 1979, elle reçoit la médaille Springan
  • En 1980, elle reçoit le Martin Luther King Jr. Awards
  • En 1993 cérémonie d'inscription de Rosa Parks au National Women's Hall of Fame
  • En 1999, elle reçoit la Médaille du Congrés des USA, la plus haute distinction
  • En 2013, le président Barack Obama a inauguré sa statue dans la galerie du Capitole où sont représentés les personnages majeurs de l'histoire des États-Unis. On parle de Rosa Parks pour figurer sur les prochains billets de 20 dollars.
  • Pascal Obispo lui a rendu hommage avec sa chanson Rosa.
  • En 2019, elle à une poupée en sa mémoire

Références[modifier | modifier le wikicode]

  • Rosa Parks, la « mère » du mouvement des droits civiques, lemonde.fr
  • Grosse tête, Charlotte. Le grand livre des héros : le destin fabuleux de 100 personnages qui ont fait avancer l'humanité. Fleurus, 2015. 223p. ; couv.ill. ; ill. ; 15cm. Héros. ISBN 2-215-12903-5
  • Simard, Eric. Rosa Parks, la femme qui a changé l'Amérique. Oskar Editions, 2012. 168p. ; couv.ill. ; ill. ; 12cm

Note[modifier | modifier le wikicode]

  1. Le bus dans lequel Rosa est montée est maintenant exposé au musée Henry Ford.
Article mis en lumière la semaine du 17 avril 2023.
Portail des États-Unis —  Tous les articles concernant les États-Unis.
Icone chateau.png Portail de l'Histoire —  Toute l'Histoire, de la préhistoire, jusqu'à aujourd'hui.