Robert-François Damiens

« Robert-François Damiens » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Portrait de Robert François Damiens

Robert-François Damiens (ou Damien) est un régicide, né le 9 janvier 1715 rue d'Allongeville (actuelle rue du Calvaire) à La Thieuloye, près de St Pol sur Ternoise dans le Pas-de-Calais (62). Il est mort le 28 mars 1757 à Paris.

Biographie[modifier | modifier le wikicode]

Il vient d'un milieu très pauvre. Il a exercé les métiers de garçon de cuisine, de valet et de domestique. Il a vécu à La Thieuloye , à Béthune puis à Paris. Il est revenu à La Thieuloye parce qu'il avait volé son patron et qu'il risquait d'être pendu.

L'attentat[modifier | modifier le wikicode]

Le peuple vit pauvrement, il souffre de la famine et de la peste. La nourriture coûte trop cher. Robert-François Damiens veut faire comprendre au roi Louis XV que la vie est trop dure pour le peuple. Alors il décide de poignarder le roi avec un canif. Il voulait que le roi prenne conscience de la souffrance du peuple. Il n'avait pas l'intention de le tuer. Effectivement, le roi n'a été que légèrement blessé.

Robert François Damiens avant d'être écartelé.

Le supplice[modifier | modifier le wikicode]

Il est condamné à être torturé, écartelé en place de Grève, à Paris, puis jeté au bûcher. Sa famille a été bannie : elle a dû changer de nom, s'exiler et là où était sa maison, tout a été détruit. Les terrains ont été salés pour que rien ne pousse pendant des centaines d'années.

L'écartelement de Robert François Damiens.

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]


Annexes[modifier | modifier le wikicode]

Plan de La Thieuloye, avec le lieu présupposé de la maison de Robert-François Damiens

Icone chateau.png Portail de l'Histoire —  Toute l'Histoire, de la préhistoire, jusqu'à aujourd'hui.