Riquet à la houppe

« Riquet à la houppe » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Illustration du conte par Gustave Doré.

Riquet à la houppe est un conte traditionnel dont la version la plus connue est celle de Charles Perrault parue dans les Contes de ma mère l'Oye en 1697.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Riquet est un jeune prince, fort laid dès sa naissance. Toutefois, une fée décide, pour compenser sa laideur, de lui offrir le don de l'intelligence. Quelques années plus tard, deux princesses jumelles naissent dans un autre royaume. La même fée décide que l'une sera très jolie mais peu intelligente, tandis que l'autre sera laide mais pleine d'esprit.

Les deux princesses grandissent, et la belle est malheureuse de voir que c'est sa sœur qui a du succès, malgré sa laideur. Elle décide d'aller dans un bois pour pleurer. Elle y rencontre Riquet, qui la demande en mariage pour pouvoir lui transmettre son intelligence. La princesse demande que le prince lui donne son pouvoir pour un an, durée au terme de laquelle il pourrait l'épouser.

La belle princesse est désormais courtisée par un grand nombre de princes, ayant la beauté en plus de l'intelligence. Mais elle finit par se rappeler de sa promesse et épouse Riquet, à qui elle transmet sa beauté. Le mariage peut maintenant avoir lieu.

Conte en version audio[modifier | modifier le wikicode]

Portail de la littérature —  Tous les écrivains, les poètes, les romans…