Requin bleu

« Requin bleu » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Voir les articles homonymes Attention, à ne pas confondre ! Pour les sujets ou articles dits homonymes, voir : Requin bleu (homonymie).
Requin bleu
Un requin bleu
Un requin bleu
Nom(s) commun(s) Requin bleu, Peau bleue
Nom scientifique Prionace glauca
Classification Famille des carcharinidés
Répartition partout dans le monde
Milieu de vie Haute mer
Taille jusqu'à 4 mètres
Poids Vers les 200kg
Longévité 15 à 18 ans
Régime alimentaire Carnivore
voir modèle • modifier

Le requin bleu (nom scientifique : Prionace glauca) aussi appelé peau bleue (Prionace glauca) est une espèce de requin. Ce requin effectue parfois de longues migrations, et nage sur de grandes distances. Il est facilement reconnaissable à la couleur bleue de son dos, à ses grand yeux et à sa tête allongée, mais il ne faut cependant pas le confondre avec le requin-taupe bleu (ou requin mako). Il est surtout pêché pour ses ailerons. Certaines associations de protection animale considèrent le requin bleu en surexploitation.

Reproduction[modifier | modifier le wikicode]

Le requin bleu est vivipare, l’embryon reste un an dans le ventre de sa mère. Il devient adulte au bout de 4 à 5 ans. Les jeunes mesurent entre 40 et 51 centimètres de longueur (16 à 20 pouces) à la naissance. Une femelle met au monde 25 à 50 requins mais une femelle a déjà eu 120 embryons.

En bleu, l’habitat du requin bleu

Alimentation[modifier | modifier le wikicode]

C'est un prédateur extrêmement agile qui peut passer de l’obscurité des profondeurs à la surface en quelques secondes. Son alimentation est très variée : calmars, poissons, petits requins, crustacés, phoques et plus exceptionnellement oiseaux et cadavres de poissons. Il suit souvent les bateaux de pêche pour récupérer des déchets jetés à l’eau. Le requin bleu se retrouve parfois piégé dans les filets de pêche à cause de sa curiosité, car il est attiré par les proies capturées, comme les poissons, les crustacés, ou les tortues.

Habitat[modifier | modifier le wikicode]

Il vit en haute mer, c'est à dire qu'il ne va pas trop profondément dans l'eau, jusqu'à 350 mètres. Il se trouve dans toutes les mers et les océans chauds ou tempérés de la planète. Il supporte et vit dans de l'eau à environ 7 °C à 20 °C. On le voit souvent près de la surface des eaux profondes au large des côtes de la Nouvelle-Écosse et de Terre-Neuve-et-Labrador en été et en automne.

Technique de chasse[modifier | modifier le wikicode]

Avant d'attaquer une proie (poissons, crustacés, petits requins, oiseaux...), il décrit des cercles de plus en plus serrés autour d'elle.

Comportement[modifier | modifier le wikicode]

La plupart du temps, il est solitaire mais peut se réunir en bande de 20 individus (le plus souvent de même sexe). Il peut nager à 40 km/h, soit plus de 4 fois la vitesse du nageur le plus rapide, Michael Phelps, qui atteint péniblement la vitesse de 9 km/h. Quand il est seul, il est curieux envers les plongeurs, mais quand il est en groupe, c'est là que le risque s'accroit. Il s'attaque rarement à l'homme et entre 1986 et 2012, on a rescensé 13 attaques dont 4 mortelles. L'homme n'est pas sa proie préférée mais, si on le provoque, il peut être agressif.

Source et image[modifier | modifier le wikicode]

Portail des animaux —  Tous les articles sur les animaux !
Portail de la vie aquatique —  Tous les articles sur les plantes et les animaux aquatiques.