Favicon Vikidia.png Les associations Vikidia et Wikimédia France ont besoin de vous ! Wikimedia France logo.svg

Les associations Vikidia et Wikimédia France ont besoin de votre aide pour participer à une enquête sur les contributeurs et visiteurs de Vikidia. Cela ne vous prendra que 10 minutes et nous permettra de mieux vous connaître et d'améliorer l'encyclopédie.
Vous avez du 12 juillet au 30 septembre pour y répondre. Nous vous en remercions par avance !

Répondre au sondage !

Reinhard Heydrich

« Reinhard Heydrich » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Bundesarchiv Bild 146-1969-054-16, Reinhard Heydrich Recolored.jpg

Reinard Heydrich (ou Reinhardt Heydrich) était un haut officier SS, membre important du parti nazi, SS-Obergruppenführer et criminel de guerre allemand, né le 7 mars 1904 à Halle-an der-Saale et mort le 4 juin 1942 à Prague. Il était alors le Reichsprotektor, ou protecteur de la Bohême-Moravie (ancienne Tchécoslovaquie), et dirigeait le RSHA, l'organisation en charge du génocide des juifs d'Europe (Shoah) et des renseignements du parti nazi.

Origines et carrière[modifier | modifier le wikicode]

Reinhardt Heydrich est le fils de Richard Bruno Heydrich et d'Elizabeth Kranz. Il avait également un frère, Heinz Heydrich. Après la défaite de l'Allemagne en 1918, il s'engage dans les Freikorps, une organisation paramilitaire du début des années 1920. En 1922, il s'engage dans la marine allemande. Il rencontre sa future épouse, Lina von Osten, en décembre 1930. En 1931, il est chassé de la marine à cause d'une affaire amoureuse avec une autre femme. Lina lui reste toutefois fidèle. Sans travail parmi des centaines de milliers d'autres allemands, il se tourne vers d'autres chemins que la marine.

Heydrich au sein du parti nazi[modifier | modifier le wikicode]

Heydrich rentre au parti nazi le 1er juin 1931. Il est chargé par Heinrich Himmler de créer un service de renseignements pour le parti nazi . Il est promu Hauptsturmführer le 1er décembre 1931. De 1933 jusqu'à sa mort, il fait partie des personnes proches d'Heinrich Himmler. Il joue un rôle clé dans l'élimination des SA lors de la nuit des Longs Couteaux en 1934. Il supervise également les einsatzgruppen chargé d'appliquer la Shoah par balles en Europe de l'est

Il préside notamment la conférence de Wannsee en janvier 1942, qui définit les modalités du génocide des juifs d'Europe.

Mort et représailles[modifier | modifier le wikicode]

Le 27 mai 1942 ,il est victime d'un guet-apens de parachutistes tchécoslovaques envoyés par Londres: Jan Kubis et Joseph Gabcik ; il n'est que légèrement blessé par la bombe lancée sur sa voiture, et se remet de ses blessures, avant que son état ne se dégrade de façon inattendue. Sa mort conduit à d'importantes représailles. Le village de Lidice est rasé, tout les hommes sont exécutés et femmes et enfants sont déportés. Les parachutistes sont finalement trahis par un des leurs, Karel Curda, et meurent lors d'un assaut d'environ 800 hommes dans l'église Saint-Cyril-et-Méthode de Prague. Au total, la répression allemande fera plus d'un millier de mort durant l'été 1942. Son corps est rapatrié à Berlin où il a droit à des funérailles nationales. Après un intérim assuré par Heinrich Himmler, c'est Ernst Kaltenbrunner qui lui succédera.

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Portail de la Seconde Guerre mondiale —  Tous les articles sur la Seconde Guerre mondiale
Reichsadler Deutsches Reich (1935–1945).svg Portail du nazisme - Tous les articles concernant le nazisme.
Portail de l'Allemagne —  Tous les articles sur l'Allemagne.