Registre des baptêmes

« Registre des baptêmes » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

Le registre des baptêmes est un document d'état civil pour la période précédant la Révolution de 1789. Il a été créé par l'Ordonnance de Villers-Cotterêts de 1539. Le roi François Ier ordonnait au prêtre de chacune des paroisses du royaume d'y inscrire les baptêmes des nouveaux-nés.

À l'époque, la quasi totalité de la population française était catholique. Le baptême était le sacrement qui faisait entrer l'enfant dans la communauté chrétienne et villageoise. L'enfant y recevait son prénom. Comme il y avait un très grand risque d'une mort prématurée de l'enfant, celui-ci était baptisé dans les heures qui suivaient sa naissance. On peut donc considérer que les registres de baptême contiennent toutes les naissances d'une paroisse.

En 1792, l'état civil étant confié aux communes, les registres de baptêmes perdent leur caractère officiel. Les registres existants sont alors confiés aux archives municipales ou aux archives départementales. Les registres de baptême continuent à exister mais ne concernent plus que les fidèles du catholicisme.

Portail de la société —  Accédez aux articles de Vikidia concernant la société.
Arbre généalogique.jpg Portail Généalogie —  Généalogie, archives et état civil.