Regalia

« Regalia » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

Les Regalia sont des symboles de la Royauté pouvant être un dessin, un mot, un objet qui représente quelque chose. Un symbole est important car il fait référence pour tout le monde. Il donne des repères. Un symbole doit avoir un sens. Par exemple, aujourd’hui, on utilise une colombe blanche pour évoquer la paix.

Les symboles royaux[modifier | modifier le wikicode]

Quelques symboles royaux français. Détail du tableau Charles X en costume de sacre.

Les symboles royaux sont utilisés par les dynasties royales (les mérovingiens, les carolingiens, les capétiens...). On parle aussi de Regalia. Les Regalia du roi permettent de l’identifier. Cela représente son pouvoir. Cela permet aussi au roi de montrer sa puissance et de montrer sa légitimité. Il existe beaucoup de symboles royaux mais les principaux sont :

  • La couronne : symbole royal par excellence, elle symbolise la domination. La couronne royale est fermée ce qui signifie que la souveraineté est entière (en particulier face à l'empereur du Saint-Empire).
  • La fleur de lys : elle apparaît sur les armoiries des rois de France à partir du XIIe siècle. Elle symbolise la pureté et la vierge Marie qui est la protectrice des rois de France. Elle rappelle l’alliance entre le catholicisme et la royauté au Moyen Âge.
  • Le sceptre : long bâton d'or avec une fleur de lys au sommet, il a six pieds de haut. Il symbolise le pouvoir du roi : son autorité, son droit de commander et de guider les habitants du royaume.
  • La main de justice : c’est un bâton en or pur avec une main aux doigts levés en ivoire, elle mesure une coudée. Elle apparaît au XIIe siècle et rappelle le droit pour le roi de rendre justice. Mais aussi le pardon des fautes (l'absolution).
  • L'épée : elle rappelle l’engagement guerrier du roi. Un bon roi est un bon guerrier. Le roi doit être le protecteur de l’Église catholique, des habitants du royaume. L’épée est souvent appelée « l’épée joyeuse » en référence à l’épée de Charlemagne et ses victoires. Elle a été bénie dans son fourreau, puis placée nue sur l'autel. Après l'avoir reçue et brandie, le roi la remet au connétable.
  • Les éperons : ils sont en or et rappellent que le roi est aussi un chevalier et doit se comporter comme tel (avoir de l’honneur, de la rigueur, de la sagesse...). Symbolise aussi le fait que le roi dispose de tout le royaume dans lequel il peut se déplacer. Sont passés aux pieds du roi par le duc de Bourgogne ou par un grand seigneur qui en tient lieu (quand le duché aura disparu au XVe siècle).
  • l'anneau : il est passé à la main gauche. Il symbolise le mariage du roi et du royaume.

Il existe plusieurs symboles royaux : certains sont utilisés par tous les rois au Moyen Âge (par exemple la couronne) mais certains apparaissent plus tard et sont parfois utilisés davantage dans certains royaumes (par exemple : le collier de l’ordre du Saint Esprit qui apparait au XVIe siècle).

Source[modifier | modifier le wikicode]

  • www.larousse.fr/dictionnaires dictionnaire Larousse
  • suite101.fr suite101 › Histoire › Moyen Âge
  • CHAUDRON (Eric) (dir), histoire géographie, classe de 5°, Belin, 336 pages, 2010
  • PINOTEAU (Hervé), la symbolique royale français, V°-XVII°siècles, PSR, éditions, 2004
  • SASSIER (Yves), royauté et idéologie, collection U, éditions Armand Colin, 2012
Icone chateau.png Portail de l'Histoire —  Toute l'Histoire, de la préhistoire, jusqu'à aujourd'hui.