Ratchet et Clank (film)

« Ratchet et Clank (film) » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

Le titre s'écrit « Ratchet et Clank (film) », mais ce navigateur n'a pas pu l'afficher correctement.

Ratchet et Clank (en anglais : Ratchet and Clank) est un film américano-canadien d'animation et d'aventure réalisé par Kevin Munroe et produit par Rainmaker Entertainment, en collaboration avec Insomniac Games.

Sorti en 2016, il est fondé sur la série de jeux vidéo Ratchet and Clank. Le film est une adaptation au cinéma du jeu Ratchet et Clank sur PlayStation 4 sorti à la même année.

Synopsis[modifier | modifier le wikicode]

Le film relate l'histoire d'un jeune mécanicien Ratchet, un Lombax, coincé sur le sur la planète Veldin, depuis son enfance et rêvant de devenir un jour un Ranger Galactique. Un soir, il fait la connaissance du petit robot Clank, qu'il a sauvé du crash de son vaisseau sur le plateau de Kyzil. Ce robot est doté d'une intelligence artificielle très avancée et doué de sentiments et d'une âme. Considéré comme une « anomalie » par ses créatures et s'avère être enfuit de la planète Quartu, où il a été fabriqué « par erreur » dans une usine de robots, il a emporté dans sa mémoire des informations confidentielles qui révèlent les plans machiavéliques du président Drek et du Dr Néfarious, qui est de détruire des planètes avec un engin spatial de destruction planétaire, appelé le Déplanétiseur, et collecter ensuite leurs petits morceaux pour former un « monde parfait » à leur façon.

Ratchet et Clank, avec l'aide de l'équipe de Rangers dirigé par l'incompétent capitaine Qwark, braveront de multiples dangers afin d'arrêter à tout prix leur projet funeste et sauver les habitants de la galaxie de Solana.

Critiques[modifier | modifier le wikicode]

Après sa sortie mondiale dans les salles obscures (de cinéma), le film a reçu des avis non favorables sur plusieurs points par les médias. En effet, ont été critiqués l'humour des personnages et le scénario jugés pas assez développés. Aussi, le changement du doublage des voix de personnages en français par rapport à l'original des jeux vidéos a été très remarqué, comme par exemple la voix de Squeezie pour Ratchet, très fortement débattu, alors que la voix originale de ce dernier dans le jeu est celui de Cyrille Artaux. Enfin, le côté marketing du film, c'est-à-dire la publicité pour le promouvoir, est jugé trop prononcé pour ne pas avoir visé un public beaucoup plus large.

En conséquence, le film est un échec commercial total et, pour l'instant, le studio n'a pas prévu un second projet de création d'une suite du film.

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Liens annexes[modifier | modifier le wikicode]

Portail du cinéma —  Tous les articles sur le 7e art et sur les cinéastes