Grigori Raspoutine

Une page de Vikidia, l’encyclopédie junior
(Redirigé depuis Raspoutine)
Aller à la navigation Aller à la recherche
En 1908, Raspoutine (barbu, au centre) en compagnie de la tsarine (à droite) et des enfants impériaux. On aperçoit à l'arrière-plan le tsarévitch Alexis (en costume de marin)

Raspoutine est un aventurier russe du début du XXe siècle. Il a joué un rôle important dans les dernières années du régime tsariste.

Grâce à ses talents de guérisseur il obtient la confiance du couple impérial russe car il parvient à soulager les souffrances du jeune héritier du trône, le tsarévitch Alexis, atteint d'hémophilie. De ce fait il place ses créatures dans la haute hiérarchie de l'église orthodoxe de Russie et influence certainement dans un sens encore plus réactionnaire la politique du tsar Nicolas II.

Détesté d'une partie de l'aristocratie russe, il est assassiné en décembre 1916.

Grigori Iefimovitch Raspoutine est né près de Tioumen en Sibérie vraisemblablement en 1869. Ses parents sont des petits paysans propriétaires. Il est illettré mais se dit moine orthodoxe (considéré comme un starets, c'est-à-dire, inspiré par l'Esprit saint). Il se forge une personnalité de mystique, très attaché à la Vierge Marie. Il montre des talents de guérisseur.

En 1907, il est introduit dans l'entourage de la famille impériale qui espère de lui le soulagement de l'héritier du trône. (Il est possible que Raspoutine, ennemi des méthodes occidentales, ait fait rejeter l'utilisation de l'aspirine administrée au tsarévitch. L'aspirine est un anticoagulant ce qui ne pouvait qu'aggraver les problèmes d'hémophilie du garçon). À partir de 1915, il devient indispensable à la tsarine Alexandra Fédorovna. Il obtient d'elle, et donc du tsar, des places importantes pour ses amis. Son action est fortement critiquée par les ministres russes en particulier Stolypine.

Raspoutine profite de la protection impériale pour mener une vie de débauches et d'orgies continuelles auxquelles participent des membres (souvent féminins) de la haute société russe.

Pendant la Première Guerre mondiale, il est accusé d'être à la solde de l'Allemagne. Il réussit à échapper à plusieurs attentats. Mais le 30 décembre 1916, à Petrograd, il est assassiné (par le poison et des coups de révolver) par deux grands aristocrates russes, le prince Félix Youssoupov et le grand-duc Dimitri Pavlovitch. Son corps est jeté dans la Néva.

Portail de la Première Guerre mondiale —  Tous les articles concernant la Guerre de 1914-1918.
Portail de la Russie - Tous les articles concernant la Russie.