Service radioamateur

« Service radioamateur » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
(Redirigé depuis Radioamateur)
Aller à : navigation, rechercher

Le service radioamateur désigne un service de radiocommunication ayant pour objet l’instruction individuelle, l’intercommunication et les études techniques, effectué par des personnes dûment autorisées, s’intéressant à la technique de la radioélectricité à titre uniquement personnel et sans intérêt pécuniaire 1.

Donata Gierczycka SP5HNK radioamateur polonaise transmettant la radiotélégraphie en grande vitesse à l’aide d’un manipulateur Morse électronique à double contact.
Fabian, DJ1YFK, radioamateur en Allemagne utilisant la radiotélégraphie générée par ordinateur.

Description[modifier | modifier le wikicode]

Un kit d'émetteur récepteur monté à la maison.

Les radioamateurs sont des personnes pratiquant un loisir technique permettant d'expérimenter les techniques de transmission sur une vingtaine de bandes réparties régulièrement sur tout le spectre radioélectrique, d'expérimenter des antennes et par conséquences d'établir des liaisons radioélectriques avec d'autres radioamateurs du monde entier.
Beaucoup d'avancées sont dues aux radioamateurs, c'est grâce à eux que les fréquences au-dessus de 1500 kHz sont aujourd'hui utilisées ainsi que les transmissions radioélectriques en bande latéral unique BLU (SSB: USB et LSB). L'activité radioamateur permet d'acquérir ainsi des connaissances techniques dans les domaines de la radio et de l'électronique et de développer des liens d'amitié entre amateurs de différents pays.

Utilisation d’une station radioamateur[modifier | modifier le wikicode]

Pour manœuvrer une station dans les bandes radioamateur, il est nécessaire de posséder un certificat d'opérateur du service amateur HAREC (Harmonized Amateur Radio Examination Certificate).

En France, depuis 2012 entre en vigueur une licence radioamateur avec un unique certificat d’opérateur HAREC 2.

Certificat d’opérateur Harec
Licence CEPT radioamateur.

L'examen radioamateur Pour passer l'examen, il n'y a plus d'âge minimum depuis l'arrêté du 21/09/2000.

  • Réglementation des radiocommunications et les conditions de mise en œuvre des installations des services d'amateur 3
    • Réglementation internationale
    • Réglementation nationale
    • Brouillages et protections
    • Antennes et lignes de transmission
    • Extrait du code Q international
    • Table internationale d'épellation phonétique
  • L'électricité et de la radioélectricité
    • Électricité, électromagnétisme et radioélectricité
    • Composants
    • Circuits
    • Récepteurs
    • Émetteurs
    • Propagation et antennes
    • Mesures

Bandes des radioamateurs[modifier | modifier le wikicode]

Carte azimutale.
Antenne verticale pour la bande 144 MHz à 146 MHz en émission. Portée radioélectrique inférieur à 60 km.
Scouts discutant avec un astronaute de la Station spatiale internationale

Les bandes les plus utilisables sont :

  • pour des contacts radioélectriques nationaux:
    bande des 40 mètres 7 000 kHz à 7 040 kHz en radiotélégraphie en CW, 7 040 kHz à 7 060 kHz en digimodes (image), 7 060 kHz à 7 200 kHz en radiotéléphonie en bande latérale inférieure « LSB » en journée,
    la bande des 80 mètres 3 500 kHz à 3 580 kHz en radiotélégraphie en CW, 3 580 kHz à 3 600 kHz en digimodes (image) et Radiotélégraphie, 3 600 kHz à 3 800 kHz en radiotéléphonie en bande latérale inférieure « LSB » le matin (avant 9 h) et le soir (dès le couché du soleil);
  • pour des contacts radioélectriques avec le monde:
    bande des 20 mètres 14 000 kHz à 14 101 kHz en radiotélégraphie en CW, 14 101 kHz à 14 350 kHz en radiotéléphonie en bande latérale supérieure « USB » et en digimodes,
    bande des 17 mètres 18 068 kHz à 18 120 kHz en radiotélégraphie en CW, 18 120 kHz à 18 168 kHz en radiotéléphonie en bande latérale supérieure « USB »,
    bande des 15 mètres 21 000 kHz à 21 151 kHz en radiotélégraphie en CW, 21 151 kHz à 21 450 kHz en radiotéléphonie en bande latérale supérieure « USB » et en digimodes ;
  • puis pour des contacts radioélectriques locaux (plusieurs kilomètres): la bande 144,000 MHz à 146,000 MHz en modulation de fréquence « FM » et quelquefois en bande latérale unique « bande latérale supérieure USB ».
  • Exemple
    144,300 MHz canal d'appel en bande latérale supérieure « USB » et l'antenne est horizontale,
    145,500 MHz canal d'appel en FM et l'antenne est verticale.
    145,5125 MHz à 145,5625 MHz radioamateurs en FM,
    145,575 MHz à 145,7875 MHz radioamateurs sortie relais (entré relais est à -600 kHz) en FM/Numérique,
    145,800 MHz station spatiale habitée 4 en duplex vers radioamateurs avec 145,200 MHz ou 437,800 MHz en FM/Numérique.


Le service radioamateur des scouts
Article à lire Article à lire : Scoutisme

Utilisation du service radioamateur des scouts pour établir des contacts en radiotéléphonie

  • 3,740 MHz ; 3,940 MHz ;
  • 7,090 MHz ; 7,190 MHz ;
  • 14,290 MHz ;
  • 18,140 MHz ;
  • 21,360 MHz ; 21,282 MHz ;
  • 24,960 MHz ;
  • 28,390 MHz ; 28,582 MHz ;
  • 50,160 MHz ;

Utilisation du service radioamateur des scouts pour établir des contacts en radiotélégraphie Morse CW

  • 3,590 MHz ;
  • 7,030 MHz ;
  • 14,060 MHz ;
  • 18,080 MHz ;
  • 21,140 MHz ;
  • 24,910 MHz ;
  • 28,180 MHz ;
  • 50,160 MHz ;

Trafic en faible puissance d'émission[modifier | modifier le wikicode]

Station transportable en faible puissance d'émission

Le trafic QRP est un mode de communication radioamateur qui consiste à utiliser de faibles puissances d'émission tout en cherchant à augmenter la distance des liaisons.

il est possible d'établir des liaisons sur ondes courtes en limitant la puissance à 5 W output en radiotélégraphie et à 10 W en radiotéléphonie.

Fréquences recommandées[modifier | modifier le wikicode]


Fréquences en faibles puissances par bandes Radiotélégraphie CW Radiotéléphonie BLU bande latérale unique Voix numérique5
Bande des 2 kilomètres 135,7 kHz à 137,8 kHz sans recommandation sans recommandation
Bande des 630 mètres 472 kHz à 479 kHz sans recommandation sans recommandation
Bande des 160 mètres 1,843 MHz sans recommandation sans recommandation
Bande des 80 mètres 3,560 MHz 3,690 MHz 3,630 MHz
Bande des 60 mètres 5,366 MHz sans recommandation sans recommandation
Bande des 40 mètres 7,030 MHz 7,090 MHz 7,070 MHz
|Bande des 30 mètres 10,116 MHz sans recommandation sans recommandation
Bande des 20 mètres 14,060 MHz 14,285 MHz 14,130 MHz
Bande des 17 mètres 18,086 MHz 18,130 MHz 18,150 MHz
Bande des 15 mètres 21,060 MHz 21,285 MHz 21,180 MHz
Bande des 12 mètres 24,906 MHz 24,950 MHz 24,960 MHz
Bande des 10 mètres 28,060 MHz 28,360 MHz 28,330 MHz
Bande des 2 mètres 144,060 MHz sans recommandation sans recommandation


Radiocommunication de section et informations (en QRP) : 7,035 MHz et 10,116 MHz.


Fréquences « QRP » recommandées pour le trafic radioamateurs en mobile pédestre et en mobile bicyclette :


  • Fréquences du service radioamateurs de classe novice aux États-Unis en radiotélégraphie CW « QRP » : 3,710 MHz7,110 MHz21,110 MHz28,110 MHz .

Utilisation d’une station radioamateur en cas de catastrophes[modifier | modifier le wikicode]

Utilisation du service radioamateur

Les bandes radioamateurs 6 sont bien adaptées à une utilisation à bref délai dans les cas d'urgence.

Pour établir des contacts radios par le truchement d'une station de radioamateur il convient d'utiliser la procédure suivante :

  1. Informer le propriétaire de la station de radioamateur qu'en vertu de la résolution 6407 et de la résolution 646 des règles internationales pour les radiocommunications, les secours sont en droit, dans le cas de catastrophes, d'utiliser les bandes de fréquences attribuées au service radioamateur.
  2. Demander à l'opérateur radioamateur d'appeler n'importe quelle autre station de radioamateur 8, si possible située dans le pays à contacter, pour établir un contact direct et immédiat par téléphone avec le secrétariat de l'organisation (située en France dans notre cas) ou avec la station de radio de l'organisation.
    • Pour le trafic intercontinental, l'Union internationale des radioamateurs (IARU) recommande l’utilisation, pour les secours en cas de catastrophe, des fréquences suivantes9 :
      • 14,300 MHz Emergence Center of Activity
      • 18,160 MHz Emergence Center of Activity
      • 21,360 MHz Emergence Center of Activity
    • De plus en fonction de l'aide souhaité, des permanences internationales radioamateurs sont effectuées sur les fréquences :
      • 14,303 MHz Aide humanitaire internationale
      • 14,313 MHz Réseau service mobile maritime
      • 14,332 MHz Appel d'urgence et assistance médicale
    • Pour le trafic continental en Europe, l'ouest du Moyen-Orient, Afrique, le nord de l'Asie, l'IARU région 1 recommande l’utilisation, pour les secours en cas de catastrophe, des fréquences suivantes10 :
      • 3,760 MHz Emergence Center of Activity en région 1
      • 7,110 MHz (ou 7,060 MHz) Emergence Center of Activity en région 1 11
      • en plus des fréquences ci-dessus d’autres fréquences et d’autres bandes peuvent être utilisées.
    • Pour le trafic continental en Amérique et au Groenland, l'IARU région 2 recommande l’utilisation, pour les secours en cas de catastrophe, des fréquences suivantes12 :
      • 3,750 MHz et 3,985 MHz Emergence Center of Activity en région 2
      • 7,110 MHz, 7,240 MHz et 7,290 MHz Emergence Center of Activity en région 2 .
    • Pour le trafic continental en Océanie et en Asie, l'IARU région 3 recommande l’utilisation, pour les secours en cas de catastrophe, des fréquences suivantes13 :
      • 3,600 MHz Emergence Center of Activity en région 3
      • 7,110 MHz Emergence Center of Activity en région 3
  3. Donner de façon claire les renseignements suivants :
    • heure du premier appel de l'expéditeur du message (en heure UTC),
    • fréquence utilisée en MHz par l'expéditeur du message,
    • indicatif radio d'appel de la (des) station(s) concernée(s),
    • prochain contact possible, sur quelle fréquence, en MHz, et à quelle heure, en UTC, avec quel indicatif radio.
    • message (éventuel) à communiquer à…
  4. Composition des messages :


De plus les radioamateurs au service de la sécurité civile utilisent les fréquences :

  • 3,632 MHz ; 3,682 MHz ;
  • 5,355 MHz en PSK31 ;
  • 7,082 MHz ; 7,092 MHz ;
  • 10,132 MHz ; 10,142 MHz ;
  • 14,132 MHz ; 14,182 MHz ;
  • 18,132 MHz ; 18,142 MHz ;
  • 21,232 MHz ; 21,282 MHz ;
  • 28,532 MHz ; 28,582 MHz ;
  • 144,037 MHz ; 144,082 MHz ; 145,450 MHz ; 145,4625 MHz ; 145,475 MHz.


Vikiliens pour compléter[modifier | modifier le wikicode]

Liens externes[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

  1. En application du Règlement des radiocommunications de l’Union internationale des télécommunications.
  2. JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE (France) Arrêté du 23 avril 2012.
  3. Recommandation UIT-R M.1544-1 (09/2015) Qualifications minimales des radioamateurs
  4. Site de la NASA pour voir au-dessus de quel pays est la station spatiale internationale
  5. IARU CAVTAT 2008 comité C4 HF
  6. Services d'amateur et d'amateur par satellite
  7. ACTES FINALS DE LA CONFÉRENCE ADMINISTRATIVE MONDIALE DES RADIOCOMMUNICATIONS (GENÈVE, 1979) RÉSOLUTION 640 page 837
  8. UIT-R M.1042-1 service radioamateur, communication en cas de catastrophe
  9. DV05 C4 Rec 03
  10. DV05 C4 Rec 03 IARU région 1
  11. IARU CAVTAT 2008 (Comité C4 HF)
  12. DV05 C4 Rec 03 IARU région 2
  13. DV05 C4 Rec 03 IARU région 3


Portail de l'information —  Tout sur les écritures, les codes secrets, les médias...