Révolution industrielle

« Révolution industrielle » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
L'USS Cayuga, un navire à vapeur, 1861.

La révolution industrielle est une période historique allant du 18e au 20e siècle, marquée par la modernisation de nombreux pays. L'industrie est née, les transports se sont beaucoup améliorés (les chemins boueux sont devenus des routes bien entretenues, les chemins de fer, l'automobile et l'aviation ont été créés...) ainsi que l'agriculture et la navigation.

Tous ces domaines ont été radicalement transformés ; c'est pour cela que l'on parle de « révolution ». Comme cette révolution a développé l'industrie (la production d'objets identiques en grand nombre, grâce à des machines), on parle de révolution « industrielle ».

Deux périodes en une[modifier | modifier le wikicode]

Machine à vapeur de Watt, Madrid, école d'ingénieurs.

Il y a eu quatre périodes pendant la révolution industrielle : la Première Révolution industrielle (au Royaume-Uni, de 1750 à 1800, grâce à l'invention de la machine à vapeur et à l'exploitation du charbon) qui va rapidement s'étendre à la Belgique (la première ligne de train public sur le continent sera la jonction Malines-Bruxelles) puis à la France et la Deuxième Révolution industrielle (dans toute l'Europe et au Japon, vers la fin du 19e siècle, grâce au pétrole qui a permis le développement de l'automobile et de la chimie).

Première Révolution industrielle (1780 en Grande-Bretagne-1810)[modifier | modifier le wikicode]

Dès le début du XVIIIe siècle, la machine à vapeur actionnant des pompes d'évacuation de l'eau infiltrée dans les galeries de mines permet d'extraire le charbon en Grande-Bretagne, qui n'était jusque-là pas accessible. D'autres machines à vapeur développées par James Watt en 1769, servant de moteur, ont fait naître l'industrie et de nombreuses usines de textile ont vu le jour. L'exploitation massive du charbon transforme en « Pays noir » le nord du Pays de Galles et de l'Angleterre, zone connue sous le nom d'« anneau des Midlands ».

Deuxième Révolution industrielle (initiée par les États-Unis et l'Allemagne 1880-1900)[modifier | modifier le wikicode]

Les secteurs qui se développent pendant la seconde révolution industrielle sont l'Acier, l'électrométallurgie, et la Chimie. L'Allemagne est le leader en chimie, avec notamment l'entreprise Bayer qui commercialise l'indigo de synthèse, deux fois moins cher que l'indigo naturel. De nouvelles formes d'énergies apparaissent, comme le pétrole, et l'électricité. Les usines deviennent de plus en plus vaste, et c'est le début du Taylorisme et de l'organisation scientifique du travail (optimisation des modes de production, chaque ouvrier fait une mission dans la construction d'un produit, et ne construit pas tout le produit) pour être plus efficace

Troisième et quatrième révolution industrielle (années 1980-Aujourd'hui)[modifier | modifier le wikicode]

Avec l'arrivé de l'informatique, et des télécommunications (internet) certains pensent qu'il y a eu dans les années 1980 une révolution industrielle. De nos jours, nous sommes peut être dans une quatrième révolution industrielle, avec l'exploitation de nouvelles technologies comme le Big Data (traitement en masse des données), et l'intelligence artificielle.

Évolution de l'économie et de la politique[modifier | modifier le wikicode]

La production de masse et à bon marché (grâce à l'industrie) a fait évoluer l'économie. Le capitalisme (le fait de posséder les usines) (ce qu'on appelle le capital) et de vendre ou d'acheter sans contraintes en voulant gagner un maximum d'argent (c'est ce qu'on appelle le profit) est né. Les paysans sont devenus des ouvriers et ont formé une classe ouvrière aux conditions de vie et de travail médiocres, provoquant l'essor du socialisme ou communisme (le fait de défendre les ouvriers et leurs droits).

Littérature et Révolution Industrielle[modifier | modifier le wikicode]

La littérature a beaucoup été influencée par ces changements radicaux : les gens quittaient la campagne pour aller travailler en ville dans les usines (ce qu'on appelle un exode rural), la machine était créée... Dickens et d'autres auteurs anglais ont beaucoup écrit sur ces transformations. Un autre courant littéraire (des romans qui parlent de la même chose), le steampunk, créé au 20e siècle, imagine des machines extraordinaires qui fonctionnent avec la vapeur. Ces machines n'ont pas réellement existé mais l'auteur se sert d'une époque et de ses inventeurs pour inventer ses propres machines, comme Jules Verne et son Nautilus (le sous-marin géant du Capitaine Nemo) ou son canon pour aller sur la Lune.

Critiques sur la notion de révolution industrielle[modifier | modifier le wikicode]

Le terme de révolution industrielle est cependant très controversé chez les historiens. Une révolution est un changement irréversible, brusque, sans retour en arrière. Or, les changements ont eu lieu sur plusieurs dizaines d'années. De plus, les évolutions de ces périodes ne sont que les aboutissements de ce qui se faisait déjà avant. Pour toutes ces raisons, beaucoup d'historiens préfèrent parler de périodes d'industrialisation.

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

  • Fiche lycée "La Révolution Industrielle" : [1]
  • Histoire de l'électricité : [2]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]


Journal-des-chemins-de-fer-image-titre.png Portail du XIXe siècle - Tous les articles concernant les années 1801 jusqu'à 1900.
Portail de l'économie —  Tous les articles sur l'économie.