Réforme du collège de 2016

« Réforme du collège de 2016 » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Najat Vallaud-Belkacem, la ministre de l'Éducation nationale, qui porte la réforme.

La réforme du collège de 2016 est une modification des horaires et de quelques points d'organisations des collèges en France. Elle a été proposée le 11 mars 2015 par la ministre de l'Éducation nationale Najat Vallaud-Belkacem et doit entrer en vigueur à la rentrée de septembre 2016.

La réforme[modifier | modifier le wikicode]

Adoption[modifier | modifier le wikicode]

Après une longue période de préparation et parfois de polémiques (désaccords), le projet préparé par les services de la ministre de l'Éducation nationale a été approuvé (avis favorable) par le Conseil supérieur de l'éducation le 10 avril 2015. Des manifestations contre le texte ont eu lieu le 19 mai 2015, mais le texte est a été signé le soir même, sous la forme d'un décret d'application1, accompagné d'un arrêté qui complète le décret2.

Le décret s'annonce comme l'application de l'article L332-3 du code de l'éducation3, puisqu'on lit dans le préambule du décret : « Vu le code de l'éducation, notamment son article L. 332-3 », et cet article vient d'une loi votée en 20134 (qui a modifié et complété l'article). C'est le fonctionnement habituel des lois où le texte de la loi est assez général puis est souvent précisé par des décrets d'application et des arrêtés.

L'arrêté donne le nombre d'heures par enseignement et précise ce que doivent être les enseignements complémentaires dont parlent le décret et la loi du 8 juillet 2013.

Langues anciennes[modifier | modifier le wikicode]

La réforme prévoit de supprimer les options de langues anciennes telles qu'elles existent actuellement. Les langues anciennes seraient intégrées à un enseignement interdisciplinaire de Langues et cultures de l'Antiquité, et les volontaires pourraient suivre un enseignement de complément. Mais cet enseignement de complément ne serait que pendant une heure par semaine en 5ème et deux heures par semaine en 4ème et 3ème, alors qu'actuellement les élèves ont deux heures par semaine en 5ème et 3 heures par semaine en 4ème et 3ème (et ce uniquement en latin, les élèves faisant du grec ont trois heures supplémentaires en troisième).

Langues vivantes[modifier | modifier le wikicode]

La réforme prévoit de supprimer les classes bilangues. Les seules classes bilangues encore existantes (théoriquement puisqu'en pratique ce sera défini par une carte des langues) le seront pour les élèves qui auront étudié une autre langue en primaire. En revanche tous les élèves commenceront leur LV2 en 5ème, mais ils n'auront que 2h30 au lieu de 3h par semaine. La réforme prévoit également de supprimer les sections européennes.

Enseignements pratiques interdisciplinaires[modifier | modifier le wikicode]

Les « enseignements pratiques interdisciplinaires » (EPI) sont mis en place à partir de la classe de 5e. Il s'agit que le travail soit centré sur un thème au lieu d'une matière. Le travail entrepris sur ces thèmes devrait demander les compétences de plusieurs matières, sur lesquels les élèves doivent progresser, avec l'intervention des professeurs de ces matières. Les grands thèmes sont « Transition écologique et développement durable », « Information, communication, citoyenneté », « Langues et cultures de l’Antiquité », « Langues et cultures étrangères ou, le cas échéant, régionales », « Monde économique et professionnel », « Corps, santé, bien-être, sécurité », « Culture et création artistiques » et « Sciences, technologie et société ».

Controverses[modifier | modifier le wikicode]

Cette réforme a été controversée par des personnes de milieux divers. Les personnes opposées à cette réforme, certains des enseignants et certains intellectuels, mais aussi d'autres gens craignent qu'elle ne fasse disparaître l'enseignement du latin et du grec en France, mais aussi celui de l'allemand à cause de la suppression des classes bilangues. D'autres reproches sont aussi faits à cette réforme, entre autres sur les enseignements interdisciplinaires dont le contenu est flou. Quant aux syndicats enseignants et associations d'enseignants défendant traditionnellement leur matière et les cours par matière unique, ils s'opposent à la diminution des horaires dans certaines disciplines. Certains autres syndicats enseignants défendent la réforme. Les associations de parents d'élèves sont également partagées.

Références[modifier | modifier le wikicode]

Liens internes[modifier | modifier le wikicode]

Liens externes[modifier | modifier le wikicode]

La Réforme du Collège en Clair : un site neutre rédigé par des professeurs et des parents d'élèves qui présente les différents aspects de la réforme.

Portail de l'éducation —  Tous les articles sur l'éducation, l'enseignement et les mouvements de jeunesse.
Francestubmap.png Portail de la France —  Accédez au portail sur la France.