Réforme agraire

« Réforme agraire » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Petit paysan labourant une parcelle de rizière en Inde

Une réforme agraire est une politique qui organise une nouvelle répartition de la propriété des terres utilisables pour la production agricole (terres cultivables ou pacage pour les animaux d'élevage).

La plupart des réformes agraires tentées depuis l'Antiquité, consistent à confisquer (avec sous sans indemnisation) une partie ou la totalité des terres des grandes propriétés ou des terres de l'État pour les redistribuer aux petits propriétaires qui n'ont pas assez de terre ou aux paysans sans terre. L'idée générale est « la terre à ceux qui la cultivent ».

Les réformes agraires visent donc à une société plus égalitaire, à élever le niveau de vie des agriculteurs donc à diminuer voire à faire disparaître la pauvreté, en leur fournissant des moyens de travailler et de vivre à retenir les paysans dans les campagnes plutôt que de les voir partir pour les villes où ils sont souvent sans travail et vivent dans des conditions déplorables. Dans certains pays il s'agit de rendre la terre aux communautés indigènes qui en ont été dépossédées au cours de la colonisation par les Européens (Amérique latine ou Afrique du Sud, Algérie...).

Les réformateurs pensent aussi que le paysan devenu propriétaire travaillera mieux la terre qui lui appartient alors qu'on le soupçonne de ne faire que le minimum sur la terre du grand propriétaire qui accapare la plus grande partie de la production. On pense qu'une partie des terres sous-exploitées jusque là par les grands propriétaires seront mises en valeur ce qui augmentera la production agricole donc réduira la faim et la misère.

La plupart des réformes agraires ont été faites par des décisions de gouvernements réformateurs ou révolutionnaires. Souvent les grands propriétaires dépossédés tentent de résister politiquement (guerre civile ou coup d'État) afin de retrouver la totalité de leurs propriétés.

Redistribuer les terres ne décide en rien de la façon dont les nouveaux propriétaires s'organiseront pour la mettre en valeur (propriété familiale individuelle ou coopérative...)

Selon les époques et les pays les formes prises par les réformes agraires sont différentes. De nombreux pays ont réalisé avec plus ou moins de succès une réforme agraire : Tentatives des Gracques à Rome dans l'Antiquité, redistribution massive de la propriété des terres de la noblesse et de l'Église catholique pendant la Révolution française de 1789 ; Confiscation et redistribution des terres en Russie après la Révolution de 1917, réforme agraire au Mexique en 1921, réforme agraire dans certains États de l'Union Indienne après la Seconde Guerre mondiale, la Chine après la prise du pouvoir par les communistes en 1949, révolution agraire à Cuba après la Révolution de 1959 …

Portail de l'agriculture —  Accédez au portail sur l'agriculture.