Réciproque

« Réciproque » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

En mathématiques, la réciproque d’une propriété est cette propriété mise à l’envers.

Exemples[modifier | modifier le wikicode]

Premier exemple[modifier | modifier le wikicode]

On a la propriété suivante : Si je suis en mouvement, alors je ne suis pas immobile.

Cette propriété est en deux parties: 1)Si je suis en mouvement / 2)alors je ne suis pas immobile.

Pour former la réciproque , il suffit d’inverser ces deux parties, en gardant le si en première position et le alors en seconde position.

Ce qui donne : Si je ne suis pas immobile, alors je suis en mouvement.

Deuxième exemple[modifier | modifier le wikicode]

Cette fois-ci, on a la propriété suivante : Si j’écris avec un feutre rose, alors je n’écris pas avec un feutre bleu.

Cette propriété est également en deux parties: 1)Si j’écris avec un feutre rose / 2)alors je n’écris pas avec un feutre bleu.

Pour former la réciproque , il faudrait donc inverser ces deux parties, ce qui donnerait : Si je n’écris pas avec un feutre bleu, alors j’écris avec un feutre rose.

Hors, ici c'est incorrect : si je n’écris pas avec un feutre bleu, je peux très bien écrire avec un feutre vert (ou autre). Toutes les propriétés n'ont donc pas forcément de réciproque.


Articles connexes[modifier | modifier le wikicode]


Portail des mathématiques —  Les nombres, la géométrie et les grands mathématiciens.