Question de Berlin

« Question de Berlin » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Situation de Berlin en 1949

La question de Berlin est une des difficultés dans les relations internationales entre 1945 et 1990. Berlin, l'ancienne capitale allemande, était alors divisée en quatre zones placées sous le contrôle des vainqueurs de l'Allemagne hitlérienne. Berlin se trouve enclavée dans la République démocratique allemande (RDA). Les puissances occidentales ne veulent pas de la neutralisation ou du rattachement de Berlin à la RDA, solutions souhaitées par les Soviétiques.

Des crises violentes marquent la période. De juin 1948 à mai 1949, les Soviétiques organisent le blocus routier et ferroviaire de la partie ouest de la ville. Un pont aérien entre l'Allemagne de l'Ouest et Berlin, continu pendant des mois, permet de briser ce blocus.

Entre 1958 et 1961, les Soviétiques menacent de céder leur zone d'occupation à la RDA . Cela obligerait les Occidentaux à négocier avec la RDA, que leur allié allemand (la RFA) refuse de reconnaître. La crise se termine par la construction du mur de Berlin en août 1961.

À partir de 1969, le chancelier ouest-allemand Willy Brandt mène une politique d'ouverture vers les pays de l'est de l'Europe. En 1971, le traité quadripartite permet le passage des marchandises et des personnes entre les parties est et ouest de Berlin. En décembre 1972, le traité fondamental permet au deux Allemagnes de se reconnaitre mutuellement.

Le 9 novembre 1989, le mur de Berlin est pris d'assaut pacifiquement par la population de la partie est de la ville et est ouvert. La ville est enfin réunifiée avec la réunification de l'Allemagne en octobre 1990.


Portail de l'Allemagne —  Tous les articles sur l'Allemagne.
Icone chateau.png Portail de l'Histoire —  Toute l'Histoire, de la préhistoire, jusqu'à aujourd'hui.