Punaise de la Morelle

« Punaise de la Morelle » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Punaise de la Morelle
Punaise de la Morelle, à Nice, en France, sur sa plante préférée, la Morelle noire
Punaise de la Morelle, à Nice, en France, sur sa plante préférée, la Morelle noire
Nom(s) commun(s) Punaise de la Morelle
Nom scientifique Spilostethus furculus
Classification Insecte hétéroptère (punaise)
Répartition Nord de l'Afrique, Méditerranée : Espagne, Portugal, France, Italie
Taille environ 1 cm de long
Régime alimentaire végétarien : se nourrit du jus des graines de plantes toxiques, comme la Morelle
voir modèle • modifier

La Punaise de la Morelle (nom scientifique : Spilostethus furculus) est une petite punaise rouge et noire, originaire d'Afrique ; depuis quelques années, elle est de plus en plus présente dans le nord de la Méditerranée, notamment au Portugal, en France, et maintenant en Italie, ce qui est un bon indicateur du réchauffement climatique.

Description et mode de vie[modifier | modifier le wikicode]

La Punaise de la Morelle se nourrit de plantes très toxiques, dont elle pique les fruits verts pour aspirer le jus des graines, avec sa bouche en forme de paille qu'on appelle un rostre. En France, sa plante préférée est la Morelle noire, une cousine toxique de la tomate, ainsi que la Morelle rouge. Mais on la rencontre aussi parfois sur d'autres plantes, non toxiques, comme la tomate ou le séneçon. Bien qu'elle soit capable de voler, elle n'aime pas aller très loin, et ne s'éloigne pas beaucoup de la plante-hôte où elle est née. Ailleurs dans le monde, notamment en Espagne, où elle a été étudiée, elle aime bien l'arghel, (que l'on appelle aussi faux-cotonnier), et le datura.

C'est une petite punaise allongée, d'environ un centimètre de long, aux couleurs rouges et noires. Les punaises de sa famille se nourrissent habituellement de plantes très toxiques, auxquelles elles sont non seulement immunisées, mais dont elle stockent en plus les poisons à l'intérieur de leur propre corps, ce qui les rend à leur tour très toxiques, et les protège contre leurs prédateurs, comme les oiseaux ou les lézards. Pour effrayer ces prédateurs et les avertir de ne pas les manger, elles ont des couleurs très vives, rouges et noires : c'est l'aposématisme.

Répartition et progression[modifier | modifier le wikicode]

La Punaise de la Morelle est originaire d'Afrique, où elle est très commune, notamment dans le nord, où on en connaît plusieurs sortes. Elle vit également dans le sud de l'Espagne, en Andalousie. Depuis quelques années, cependant, on peut rencontrer cette punaise beaucoup plus au nord de la Méditerranée, notamment au nord-est de l'Espagne (en Catalogne), et même dans d'autres pays, comme au Portugal (où elle a été découverte en 2008), en France, dans le Var et les Alpes Maritimes (2015 et 2016), et même en Italie (en 2017).

On la trouve un peu partout où pousse sa plante préférée, la Morelle noire. Le fait qu'une punaise originaire de climats plus chauds puisse survivre si facilement et se multiplier dans des régions beaucoup plus au nord est un bon indice du réchauffement climatique.

Portail des insectes —  Tous les articles sur les insectes.