Psychanalyse

« Psychanalyse » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher


Sigmund Freud à environ 50 ans.

La psychanalyse est un concept inventé par le médecin autrichien Sigmund Freud (né en 1856, et mort en 1939).

Ce concept prétend que certaines actions sont faites inconsciemment, ou involontairement, ou certaines idées ne viennent jamais par hasard. Pour Freud, le rêve n'est pas juste une suite d'images, mais a un sens et interprète ce que la personne veut faire, d'une manière étrange, comme un rébus.

Freud pense aussi que tout garçon, est inconsciemment amoureux de sa mère et veut prendre la place de son père, et que toute fille, est inconsciemment amoureuse de son père et veut prendre la place de sa mère. Cette idée vient de l'histoire d'Œdipe, et est appelée le complexe d'Œdipe ou l'Œdipe. Mais l'existence et la validité de ce concept sont controversés (voir ci-dessous)

Il distingue trois niveaux de conscience :

  • Le conscient
  • Le subconscient (là où se trouvent nos souvenirs avant de revenir à la conscience)
  • L'inconscient (toutes les choses refoulées que nous ne connaissons pas).

La méthode psychothérapique1 (ou supposée telle) inventée par Freud repose principalement sur l'interprétation des résistances (tout ce qui, dans la cure psychanalytique, s'oppose à la libre association des idées et au progrès de la cure) et du transfert (ou développement d'une attitude complexe, faite de réactions ambivalentes, positives ou négatives, de la part de l'analysé envers l'analyste, qui révéleraient en fait des conflits résiduels avec les personnes de l'entourage infantile).

Controverse[modifier | modifier le wikicode]

Le complexe d’Œdipe, comme d'autres concepts psychanalytiques, est sujet à de nombreuses controverses, notamment de la part des neuroscientifiques mais aussi de ceux qui pratiquent la zététique, une discipline dont l'objectif est de faire la différence entre ce qui relève de la science et ce qui relève de la croyance. Voir l'étude "Complexe d'Œdipe, une réalité scientifique?"

La psychanalyse a d'ailleurs parfois été accusé d'homophobie, car certains psychanalystes voient une cause assez sombre à l'homosexualité. Toutefois, pour Sigmund Freud, malgré les causes de l'homosexualité (pour Freud l'homosexualité survient lorsqu'un rapport fusionnel a été établis entre une mère et son fils), elle en reste une orientation sexuelle normale, qui n'a pas pour but d'être changée, et il luttera entièrement contre l'homophobie (pourtant très courante de son temps).

La psychanalyse a fait l'objet de pas mal de critiques, surtout depuis la fin du XXe siècle. En France, parmi ses détracteurs les plus virulents, on peut citer l'écrivain multiprimé Michel Houellebecq2 et le philosophe et essayiste Michel Onfray3.

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

  1. Selon une définition de Henri Piéron dans son Vocabulaire de la Psychologie, aux Presses Universitaires de France, édition 1963
  2. Michel Houellebecq, Extension du domaine de la lutte, Editions Maurice Nadeau, 1994 ; publié également en "J'ai lu", 2000. Voir, par ex., p. 103.
  3. Michel Onfray, Crépuscule d'une idole : L'Affabulation freudienne, Grasset, 2010.

Liens externes[modifier | modifier le wikicode]

Portail de la médecine —  Tous les articles sur la médecine, les médecins, les maladies...
Portail des sciences — Tous les articles sur la physique, la chimie et les grands scientifiques.
Portail de la psychologie —  Accédez aux articles de Vikidia concernant la psychologie.