Prothèse mammaire

« Prothèse mammaire » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Une prothèse mammaire.

Une prothèse mammaire, ou implant mammaire, est une sorte de petite poche, qui est placée par chirurgie dans la poitrine pour augmenter le volume des seins, ou pour reconstruire les seins lorsque ceux-ci ont été abîmés par une maladie ou une opération.

Pourquoi poser des prothèses mammaires?[modifier | modifier le wikicode]

Une paire de prothèses mammaires, remplies de sérum physiologique.

Il y a en fait deux raisons :

  • en premier, certaines personnes ne sont pas satisfaites de leur aspect physique, et veulent en changer pour se sentir plus belles. C'est la chirurgie esthétique. Un chirurgien plastique peut implanter des prothèses mammaires pour augmenter la taille des seins existants, par exemple.
  • deuxièmement, certaines maladies, ou certaines opérations pour guérir ces maladies, peuvent abîmer, voire détruire le sein. C'est notamment le cas du cancer du sein, qui nécessite parfois pour guérir une mastectomie, c'est-à-dire que l'on enlève le sein. Pour aider la malade à se sentir mieux après l'opération, un chirurgien peut reconstruire le sein en plaçant une prothèse mammaire sous la peau, ou sous le muscle de la poitrine.

Fabrication et pose[modifier | modifier le wikicode]

Pour ressembler au maximum (dans la forme, mais aussi au toucher) à un vrai sein, une prothèse mammaire est une sorte de poche, remplie d'un liquide ou d'un gel. Il existe ainsi des prothèses contenant du gel de silicone, ou du sérum physiologique.

Bien sûr, comme elle est placée à l'intérieur du corps, la prothèse doit être parfaitement stérile, pour ne pas provoquer de maladies.

Pour poser une prothèse mammaire, le chirurgien effectue une incision. En général, il va plutôt choisir de couper sous l'aisselle, car l'opération va laisser une cicatrice, et c'est l'endroit où elle se verra le moins. Il existe deux façons de poser une prothèse mammaire : sous la glande mammaire (ou sous la peau, si la glande mammaire a été enlevée suite à une opération), ou sous le muscle de la poitrine.

Une fois posée, une prothèse mammaire peut rester en place plusieurs années, après quoi elle doit être changée. Une mammographie, c'est-à-dire une imagerie médicale du sein, est recommandée tous les ans pour une femme qui porte des prothèses mammaires.

Les risques[modifier | modifier le wikicode]

La pose de prothèse mammaires n'empêche pas l'allaitement, et elle ne limite pas non plus le plaisir lors de relations sexuelles.

Cependant, il faut rester prudent, car la prothèse reste implantée à l'intérieur du corps. En 2011, on découvre que certaines prothèses, de la marque PIP, qui ont été vendues et installées pendant des années, présentent un défaut : chez certaines femmes, la prothèse peut se mettre à fuir, et le gel de silicone contenu à l'intérieur peut se répandre dans le corps, ce qui peut entraîner des maladies.

Pour cette raison, certaines personnes préfèrent les prothèses contenant du sérum physiologique : le liquide contenu dans la prothèse a la même composition que celui contenu dans le corps, il y a donc beaucoup moins de risque en cas de fuite.

De toutes manières, il faut rester prudent avec les prothèses, et effectuer des examens médicaux régulièrement pour vérifier que tout va bien.

Portail du corps humain —  Accédez aux articles de Vikidia concernant le corps humain.