Propulseur préhistorique

« Propulseur préhistorique » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
photographie représentant deux propulseurs décorés par sculpture et gravure. Propulseurs du magdalénien

Le propulseur préhistorique est une arme de jet destinée à la chasse, à la pêche ou au combat. Il apparaît au paléolithique supérieur. Il permet le tir de projectile comme une sagaie, un harpon ou une longue flèche, empenné ou non.

Aujourd'hui il existe des compétitions sportives de tir au propulseur.

Le propulseur[modifier | modifier le wikicode]

Le propulseur est formé d’une baguette ou d’une planchette rigide souvent en bois de renne, de forme et de dimensions variables. Il est terminé du coté le plus éloigné de la main par un dispositif d’appui (crochet, éperon ou « cul de sac ») sur lequel vient s’appuyer le talon du projectile. Par contre du coté le plus proche de la main il dispose d'une partie destinée à la préhension.

Le dispositif d’appui du projectile peut, être, taillé dans la masse du matériau ou bien être ajouté et dans ce cas il est fixé à l’aide de colles ou de ligatures en matériaux naturels (tendons ou boyaux découpés en lanières et séchés).

La réalisation de propulseur est assez rapide et demande peu de matériaux, d'autant qu'il reste fixé au poignet du tireur. Il ne semble pas affecté par les conditions atmosphériques (contrairement à l'arc qui y est plus sensible).

Le maniement du propulseur[modifier | modifier le wikicode]

dessin montrant un homme le bras plié au dessus de la tête avec dans la main un propulseur armé d'un projectile
Le maniement du propulseur

Le but de l'utilisation du propulseur est de pouvoir lancer un projectile ressemblant à une lance de grande dimension beaucoup plus loin qu’à la main, en augmentant sa vitesse initiale. De ce fait l'efficacité de pénétration dans l'objectif est supérieure à celle du lancer à la main.

Le propulseur prolonge la main et le bras. Il fait alors partie d'un dans un système de leviers, dont les pivots principaux sont le bassin et l’épaule , le coude et surtout le poignet qui grâce à une rotation très rapide en fin de mouvement donne la vitesse.

La vitesse de la sagaie peut atteindre 100 km/h.

L'utilisation du propulseur[modifier | modifier le wikicode]

Le propulseur peut être utilisé pour avoir un impact puissant et précis à courte distance. On utilise alors un projectile plutôt long et lourd, pour la chasse et la pêche. On peut alors abattre à coup sûr un bouquetin à 20 mètres. Le projectile perfore les muscles et arrive à pénétrer dans l'os. L'expérimentation archéologique montre que le projectile (une sagaie de 2 mètres de long) envoyée avec un propulseur de taille moyenne (75 centimètres) peut être projetée à 70/100 m (mais la précision du tir est moindre).

Le propulseur peut aussi servir pour un tir à longue distance dans les combats. Mais généralement il vaut mieux utiliser un projectile léger.

Le propulseur est plus efficace quand il est utilisé dans un environnement sans arbres ou arbustes, car sa mise en action demande un grand mouvement et son trajet nécessite de l'espace sans obstacles. Il semble qu'il convienne bien à une chasse en groupe (alors que l'arc est plus adapté à une chasse individuelle).

Le propulseur qui ne nécessite que l'utilisation d'un seul bras est de ce point de vue plus avantageux que l'arc qui demande les deux bras (c'est le cas pour son utilisation par les Inuits dans leur chasse en kayak où ils manient aussi la pagaie).

Arrowhead-detoured.png Portail de la Préhistoire —  Tous les articles sur la Préhistoire