Propagation des idées des Philosophes des Lumières

« Propagation des idées des Philosophes des Lumières » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

Les philosophes des Lumières veulent faire par de leurs idées au Monde entier.

Une circulation croissante des idées en Europe[modifier | modifier le wikicode]

Avec les progrès de l'alphabétisation, il y a de plus en plus de journaux, de livres… ce qui est avantageux pour les Philosophes des Lumières puisque leurs idées peuvent lues par plus de monde. En 1751, plus de 150 Intellectuels dont Voltaire, Montesquieu, D'Alembert se rassemblent sous la direction de Diderot pour créer l'Encyclopédie, œuvre qui aspire à rassembler les idées éparses sur Terre.

Les salons et les cafés sont des lieux sont des lieux où l'on diffuse les idées des Lumières car des Intellectuels, des Nobles, des Bourgeois s'y retrouvent pour débattre et enrichir leurs connaissances.

Des dirigeants partagés sur la Philosophie des Lumières[modifier | modifier le wikicode]

Des philosophes comme Voltaire ou Diderot voyagent beaucoup dans les pays étrangers pour faire part de leurs idées au peuple et aux Despotes éclairés (des souverains qui utilisent la Philosophie des Lumières pour réformer leur pays), dont Catherine II de Russie (qui achètera la bibliothèque de Diderot et de Voltaire) ou Frédéric II de Prusse. Ces despotes sont intéressés par l'éducation et les connaissances mais utilisent parfois la censure lorsque les livres des Philosophes remettent en cause le droit divin.

Icone chateau.png Portail de l'Histoire —  Toute l'Histoire, de la préhistoire, jusqu'à aujourd'hui.
Portail de la philosophie —  Accédez aux articles de Vikidia concernant la philosophie.