Pronom personnel

« Pronom personnel » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

En grammaire, un pronom personnel est un pronom qui se rapporte à une personne ou à une chose. En français, les pronoms personnels admettent différentes formes (des flexions) en fonction de leur place dans la phrase. Ils admettent donc une déclinaison. C'est aussi vrai dans de nombreuses autres langues.

Les pronoms possessifs sont des cas particuliers de pronoms personnels. Ils marquent la possession : le mien, le tien, le sien, etc...

Déclinaison[modifier | modifier le wikicode]

En français, le pronom personnel se décline selon le nombre, la voix, le genre, mais aussi le cas. Le cas est la place occupée dans la phrase :

De plus, les pronoms personnels au génétif s'appellent les pronoms possessifs. Ils s'accordent en fonction du genre et du nombre de l'objet auquel ils se rapportent.

Nombre Personne Genre Nominatif Accusatif Datif Génétif
Singulier 1.   je me le mien la mienne les miens les miennes
2.   tu te le tien la tienne les tiens les tiennes
3. Masculin il le lui le sien la sienne les siens les siennes
Feminin elle la
Neutre il en y
Pluriel 1.   nous le nôtre la notre les nôtres
2.   vous le vôtre la vôtre les vôtres
3. Masculin ils leur le leur la leur les leurs les leurs
Féminin

Les pronoms personnels sont d'usage fréquent :

  • À qui sont ces chaussettes ? Mais ce sont les miennes !
les miennes est le pronom possessif de la première personne du singulier. Il indique que ces chaussettes sont à moi.
  • Nous te l'avons donnée. :
Ici, donner est le verbe conjugué de la phrase. Il est conjugué au passé composé de l'indicatif. C'est un verbe transitif de valence 3. Il demande donc 3 renseignements : qui a donné ? donné quoi ? et à qui ?
  • Qui ? Nous est le sujet. C'est la première personne du pluriel au nominatif. Ceux qui ont donné sont donc un groupe de personnes dont je fais partie.
  • Quoi ? l' est le complément d'objet direct du verbe donner. C'est la troisième personne du singulier à l'accusatif. On sait que c'est un féminin, car le participe passé s'accorde en genre et en nombre avec le complément d'objet direct si celui-ci est placé avant le verbe.
  • À qui ? te est le complément d'objet indirect du verbe donner. C'est la deuxième personne du singulier au datif. On sait que c'est l'interlocuteur à qui on s'adresse (toi !).
  • Il t'en a parlé. - Oui, j'y ai pensé.
en et y sont des pronoms personnels neutres (à l'accusatif et au datif).
  • Il pleut.
Ici, il est le pronom personnel neutre, et le sujet du verbe impersonnel pleuvoir.

Ordre[modifier | modifier le wikicode]

La phrase peut posséder deux compléments d'objets (un direct, et l'autre indirect). Il se peut que ces deux compléments soient des pronoms personnels. En français, la règle est la suivante.

  • Si le COD est un pronom personnel de la première ou deuxième personne (du singulier ou du pluriel), il précède le pronom au datif (le COI).
  • Si le COD est un pronom personnel de la troisième personne (du singulier ou du pluriel), il suit le pronom au datif (le COI).
Portail des langues —  Tout sur les langues et la linguistique