Projecteur (spectacle)

« Projecteur (spectacle) » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

Un projecteur est un dispositif d'éclairage utilisé pour produire de la lumière lors d'un spectacle (concert, théâtre, plateau de cinéma).

Un peu d'histoire[modifier | modifier le wikicode]

Avant l'invention de l'électricité, on éclairait les spectacles nocturnes (de nuit) à l'aide du feu (torches et surtout bougies). Ces méthodes étaient plutôt dangereuses (risques d'incendies).

La création lumière[modifier | modifier le wikicode]

Une utilisation des projecteurs bien maîtrisée permet de faire une vraie création lumière, c'est-à-dire que l'éclairage apportera un vrai plus à un spectacle, en donnant une ambiance particulière à une scène. C'est le travail des éclairagistes, souvent les régisseurs du théâtre dans de petites structures, sous la direction du metteur en scène.

Le plus simple, la façade[modifier | modifier le wikicode]

Projecteurs montés sur un support (ceux de gauche ont un filtre orange)

L'éclairage peut se limiter à une façade. Les projecteurs sont disposés de façon à éclairer les acteurs de face. Il est possible de mettre des filtres de couleur, afin de créer des ambiances particulières (chaudes avec du rouge, froides avec du vert, etc.).

Le contre-jour[modifier | modifier le wikicode]

En plus de la façade, les acteurs sont éclairés par l'arrière. Cela permet de rendre les ombres plus douces. Avec une simple façade, les ombres sont très marquées et les visages très contrastés.

Les douches[modifier | modifier le wikicode]

En plaçant un projecteur juste au-dessus d'un acteur, on obtient une lumière très ciblée sur une partie de la scène. Ainsi, un personnage peut être éclairé alors que le reste du décor est dans le noir.

Les découpes[modifier | modifier le wikicode]

Ces projecteurs permettent d'éclairer une partie de la scène de façon très précise, d'où le terme de découpe.

Les ombres chinoises[modifier | modifier le wikicode]

Ambiance en contre-jour réalisée à l'aide de projecteurs LED et de papier tissé

En plaçant un ou plusieurs projecteurs derrière un tissu blanc, il est possible de réaliser des ombres qui se projettent sur le tissu comme sur un écran de cinéma. Il y aura autant d'ombres que de projecteurs. Même sans jouer sur les ombres, ce style d'éclairage permet de réaliser également un contre-jour très doux et bien réparti sur la surface du tissu et qui n'aveugle pas le spectateur.

Les poursuites[modifier | modifier le wikicode]

Ce sont des projecteurs puissants, montés sur un pied, qui sont dirigés par un éclairagiste, afin de suivre un acteur lors de ses déplacements. Ainsi, lui seul est éclairé, le reste de la scène reste dans le noir, quels que soient les mouvements de l'acteur.

La technologie[modifier | modifier le wikicode]

Les projecteurs sont, le plus souvent, de grosses lampes, qui consomment beaucoup (de 300 à 1000 Watts) et chauffent terriblement. De quoi faire sauter les plombs si on les installait à la maison !

Elles sont commandées depuis la régie, à l'aide d'une console, qui permet de graduer (de modifier la puissance) de chaque lampe ou d'un groupe de lampes, de 0 (lampe éteinte) à 100% (puissance maximale).

Des progrès[modifier | modifier le wikicode]

De plus en plus, ces lampes sont abandonnées au profit d'une autre technologie, à base de diodes électroluminescentes (LED). Ces projecteurs consomment très peu et offrent la possibilité de produire n'importe quelle couleur en mélangeant les couleurs primaires sur la console, comme un peintre sur sa palette. Inconvénients, les blancs sont très froids, les coûts sont encore élevés, et la console doit envoyer trois fois plus d'informations pour un même projecteur.

Emplacement sur une scène[modifier | modifier le wikicode]

Dans un théâtre, les projecteurs sont fixés sur ce que l'on appelle des cintres. En général, ce sont des poutres métalliques situées au plafond, à 5 mètres ou plus de hauteur. Il existe aussi souvent des petites passerelles permettant de se déplacer entre les cintres. Gare au vertige !

Lorsque la salle n'est pas équipée de cintres, il est possible d'utiliser différents supports, pieds, etc. afin de placer les projecteurs, généralement à faible hauteur.

Portail du cinéma —  Tous les articles sur le 7e art et sur les cinéastes