Garçon devant un ordinateur.jpg
Hollie Little Pink Laptop.jpg
les articles à compléter  • le Livre d'or
Ce sont des enfants, des adolescents et des adultes qui écrivent et qui font la maintenance de Vikidia. Participez vous aussi !

Préfet du prétoire

« Préfet du prétoire » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

À Rome dans l'Antiquité, la fonction de préfet du prétoire a été créée par Auguste en 2 av. J.-C.. À l'origine le préfet du prétoire commandait la garde chargée de la sécurité de l'empereur. Rapidement le préfet du prétoire reçoit de nouvelles fonctions militaires et judiciaires. Il apparaît souvent comme le second personnage de l'Empire. La plupart du temps il y a eu deux voire trois préfets du prétoire en même temps, mais il y a eu quelquefois un seul préfet, qui dispose alors de très grands pouvoirs. Les préfets du prétoire sont toujours recruté dans l' ordre équestre, devenu préfet il entre dans l’ordre sénatorial.

La fonction est réorganisée à partir du règne de l'empereur Constantin Ier au début du IVe siècle. Les préfets du prétoire doivent alors diriger l'administration d'un des quatre territoires qui forment l'empire romain. Ils perdent leurs rôle militaire. La fonction de préfet du prétoire continue tant bien que mal dans les royaumes germaniques qui en Europe occidentale prennent la place de l'empire romain au cours du Ve siècle.

Comment devient-on préfet du prétoire ?[modifier | modifier le wikicode]

Stèle érigée par Flavius Constans, un préfet du prétoire de Marc Aurèle, à Cologne)

La nomination d'un préfet du prétoire dépend de la seule volonté de l'empereur qui peut, quand bon lui semble, retirer la fonction à son titulaire.

Les préfets sont toujours pris dans l'ordre des chevaliers, les empereurs se méfiant des sénateurs. Il n'y a qu'une seule exception Vespasien nomma préfet son fils Titus. La fonction de préfet était le point culminant d'une carrière politique pour un chevalier romain. À partir de l'empereur Sévère Alexandre le préfet peut être pris parmi les sénateurs, et d'ailleurs devient sénateur lorsqu'il est nommé.

La plupart des préfets avaient déjà fait une carrière militaire (souvent à des grades d'officiers subalternes comme centurions par exemple). Cependant à partir du IIIe siècle, alors que les pouvoirs militaires diminuent, l'empereur choisit aussi des juristes.

La durée de la fonction est variable elle dépend uniquement de la volonté de l'empereur. Le préfet peut exercer aussi bien pendant une année que pendant dix où même vingt années de suite.

Fonctions militaires du préfet du prétoire[modifier | modifier le wikicode]

Le préfet du prétoire est le chef de la garde prétorienne, c'est à dire des légionnaires chargés de la protection de l'empereur. Cette garde est la seule force armée présente à Rome, où depuis des siècles il est interdit aux soldats de stationner. Les effectifs de la garde étaient le double de ceux d'une légion normale. Elle est composée de neuf cohortes de 500 soldats chacune ( l'effectif atteint près de 10 000 prétoriens pendant le règne de l'empereur Septime Sévère). Dès le règne de l'empereur Tibère, elle est regroupée dans une seule caserne. Lorsqu'une cohorte de la garde est de service au palais elle est placée sous le commandement direct de l'empereur. Le rôle militaire de la garde est donc considérable et son chef dispose d'un grand pouvoir dans le maintien de l'ordre au palais et dans la capitale. De ce fait le préfet peut avoir un rôle politique important. Nombre de préfet furent les initiateurs de complots qui aboutirent à l'assassinat d'un empereur (Caligula, Domitien), ou à la nomination d'un nouvel empereur (Claude), l'empereur Macrin lui même était un ancien préfet sous l'empereur Caracalla.

Le préfet du prétoire nomme aux postes de sous officiers jusqu'au grade de centurion. Il est fort probable que pour les officiers de grade supérieur son avis devait influencer la décision impériale. Progressivement le préfet parvient à contrôler toutes les troupes stationnant en Italie (sauf les cohortes urbaines soumises à l'autorité du préfet de la ville). Le préfet dirige également l'administration militaire et les subsistances destinées aux armées.

Fonctions civiles du préfet du prétoire[modifier | modifier le wikicode]

Dans le domaine civil les préfets sont les mandataires de l'empereur et le représentent. Dès le IIe siècle ils assistent et participent aux décisions du conseil du prince (sorte de conseil des ministres).

Le préfet agit également en justice au nom de l'empereur, même dans des affaires simples. Le plus souvent c'est lui qui traite les appels faits à l'empereur pour les affaires criminelles décidées par les gouverneurs de provinces ; pour cela le préfet est aidé par des fonctionnaires. C'est également cette fonction judiciaire qui explique le recours à des juristes pour devenir préfet (surtout à partir de la dynastie des Sévères). Il semble qu'il y ait eu peu d' appel contre les décisions du préfet (et à partir de 331 la décision est décrétée sans appel).

À partir du IVe siècle[modifier | modifier le wikicode]

L'empereur Constantin supprime la garde prétorienne : les préfets du prétoires perdent alors leurs fonctions militaires, mais ils reçoivent de nouvelles fonctions civiles : ils deviennent les gouverneurs de très grandes provinces de l'empire qui est alors divisé en quatre parties chacune sous l'autorité d'un préfet du prétoire.

Le premier préfet, résidant à la cour impériale alors située à Constantinople administre la Thrace, tout l'Orient romain et l'Égypte ; le second dirige l' Illyrie, la Macédoine et la Grèce, il siège à Sirmiun puis à Thessalonique ; le troisième s'occupe de l'Italie et de l'Afrique ; le quatrième, qui réside à Trèves, commande la Gaule, l'Espagne et la Bretagne romaine (Angleterre actuelle). Ces préfets représentant l'empereur dirigent tous les services de l'État l'armée exceptée

Sources[modifier | modifier le wikicode]

  • [1] article de Wikipédia sur le sujet
  • [2] - Dictionnaire des antiquités Grecques et romaines de Daremberg et Saglio.
Portail de la Rome antique —  Histoire romaine, langues et civilisations italiotes.