Poste radio à galène

« Poste radio à galène » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
(Redirigé depuis Poste à galène)
Aller à : navigation, rechercher
Poste radio AM à diode germanium 530 kHz à 1600 kHz PO petite ondes avec l'écouteur et les bornes d'antenne et terre.
Radio AM à diode germanium 530 kHz à 1600 kHz PO petite ondes avec l'écouteur et le fil d'antenne ici de couleur rouge.
Soldat dans une tranchée avec un poste à galène durant la Première Guerre mondiale 1914-1918.


Le poste radio à galène, aussi appelé récepteur à cristal, poste à diode ainsi que de poste à pyrite est un récepteur radio à modulation d'amplitude extrêmement simple fonctionnant sans alimentation électrique qui historiquement dès le début du XXe siècle siècle permit la réception des ondes radioélectriques.

Historique[modifier | modifier le wikicode]

Le récepteur radio à cristal équipait les stations de télégraphie sans fil :

  • des navires, les stations côtières marines,
  • des ballons dirigeables,
  • les stations de T.S.F. des avions,
  • les stations portables.
  • Il a aussi permis à des milliers d'amateurs de s'initier à l'électronique et joua un rôle important pour la diffusion de messages pendant les deux Guerres mondiales.
  • permit la réception des signaux de la tour Eiffel,
  • permit la réception des premiers postes de radiodiffusion.

Description[modifier | modifier le wikicode]

Récepteur à diode type pédagogique avec l'écouteur à droite pour mettre contre l'oreille (ici les fils conducteurs souples ne sont pas raccordés).
schéma du recepteur

Le récepteur radio à cristal est extrêmement simple, fonctionnant sans alimentation électrique, d’une bonne fidélité sonore et d’une étonnante musicalité comparé au récepteur moderne. En revanche, la limite de détection du signal radioélectrique est imposée par le niveau absolu des signaux reçus utile au fonctionnement de l’écouteur ou du casque, car seul le signal radioélectrique de la station radio écoutée fait fonctionner le récepteur.

Description des deux images de droite
  • borne d'antenne long fil en haut à gauche et borne du fil de terre en bas à gauche.
  • L1: bobine de fil (souvent de cuivre) enroulé autour d'un cylindre de carton ou de plastique.
  • C1: condensateurs variables à air de 500 pF environ pour sélectionner la fréquence de la radiodiffusion désirée.
  • D1: détecteur diode à pointe. Pour laisser passer le courant électrique alternatif haute fréquence que dans un seul sens avec le plus faible seuil de tension.
  • C2: condensateur fixe papier ou céramique de 2 à 3 nF environ, destiné à filtrer et lisser le signal sinusoïdal de la modulation audio (débarrassée des trains d'ondes) parvenant à l'écouteur, et d'atténuer les sifflements aigus désagréables.
  • E1: bornes pour raccorder les fils électriques souples à l'écouteur d'impédance électrique entre (500 ohms à 10 000 ohms) (à droite des deux images).


Le circuit de résonance "bobine de fil enroulé autour d'un cylindre avec le condensateur variables" est réglable pour isoler nettement la station radio à écouter des autres stations. Sans le circuit d'accord (bobine L1 et condensateur C1), toutes les stations radios sont perçues au même instant.
Sur des anciens postes, la bobine L1 est réglable et pas le condensateur C1.
Sur des plus anciens postes, la bobine L1 est réglable et l'antenne remplace le condensateur C1, (le condensateur C1 est absent).

Antenne et prise de terre[modifier | modifier le wikicode]

Fil d'antenne en L renversé.
  • L'antenne radioélectrique et la prise de terre sont essentielles. Ce sont elles qui permettent de recevoir la puissance électrique utile au fonctionnement de l’écouteur ou du casque (hormis le signal radio, il n'y a aucune source d'énergie et un courant ne se créera dans l'antenne que si celle-ci est fonctionne avec le sol).
  • L'antenne est simplement constituée d'un fil électrique de 20 à 100 mètres (ou plus) soutenue de 7 à 10 mètres au-dessus du sol de forme oblique ou en V inversé ou en L renversé.
  • À défaut d’antenne.
    • De la borne de l’antenne du poste à cristal, un fil d’antenne de plusieurs mètres est simplement torsadé le long d'une grande masse métallique.
Un piquet de terre.
  • La prise de terre est réalisée à l'aide d'un contact électrique dans le sol par exemple:
    • une prise de terre,
    • une canalisation d'eau métallique,
    • un piquet de terre,
    • le circuit de terre du bâtiment.
    • un sol artificiel métallique par exemple fils métalliques en grillage de grande surface directement sous l'antenne.

Détecteur[modifier | modifier le wikicode]

Diode à pointe OA85.
Détecteur à galène d'un récepteur radio.

Le détecteur à cristal est une diode, fonctionne en valve. Le rôle du détecteur est de servir de clapet électrique anti-retour au courant électrique alternatif de moyenne fréquence en supprimant l'une des alternances reçues.

Plusieurs types de détecteur sont utilisables:

  • Détecteur à germanium à pointe: un des plus sensibles (image de gauche). Exemple: diode type OA85 1 ou type OA95, la diode à pointe peux être sous verre ou solidifié dans un plastique.
  • Détecteur à galène: un des plus sensibles mais avec plusieurs recherches du meilleur réglage à effectuer par jour (image de droite).
  • Détecteur à pyrite: moins sensible que le détecteur à galène avec plusieurs recherches du meilleur réglage à effectuer par jour.
  • Détecteur à rouille: En appuyant légèrement une mine de crayon à papier sur une tache de rouille (oxyde), on crée un détecteur peu sensible fonctionne seulement avec des signaux très puissants. Utilisé durant la Seconde Guerre mondiale.
  • Détecteur à lame de rasoir: se servant comme détecteur électrique d'une tige d'électrode de carbone (issue par exemple d'une pile électrique saline ou d'un crayon à papier) touchant légèrement une lame de rasoir. Peu sensible fonctionne seulement avec des signaux très puissants. Utilisé durant la Seconde Guerre mondiale. Une radio à lame de rasoir, Radio Foxhole...
  • Détecteur au silicium: peu sensible fonctionne seulement avec des signaux 9 fois plus puissants que le détecteur à galène ou germanium à pointe.
  • Détecteur à l'arséniure de gallium: capable de fonctionner sur des fréquences radios très élevées, fonctionne seulement avec des signaux 36 fois plus puissants que le détecteur à galène ou germanium à pointe.
  • Détecteur électrolytique est le plus sensible des détecteurs. Mais d’un entretien compliqué.

Récepteur à galène Oudin[modifier | modifier le wikicode]

Le récepteur Oudin inventé par le médecin Paul Oudin est un récepteur radio (sans pile électrique) simple, le récepteur Oudin est le plus facile à construire, toute la puissance fournie par l'antenne au circuit d'accord bobine-condensateur arrive à l'écouteur, d’une utilisation très simple par le grand public, aussi peu coûteux que possible, destiné à la réception de la radiodiffusion des grandes ondes et des petites ondes, la réception nocturne des postes d’émissions de grande puissance est possible (avec une portée de quelques centaines de kilomètres) si l'on dispose d'une antenne radioélectrique soutenue par un cerf-volant porte antenne ou par un ballon à gaz porte antenne).

Afin de permettre l'accord dans une plage de 150 kilohertz (kHz) à 40 mégahertz (MHz) (longueur d'onde de 2000 à 8 mètres). Une bobine de 50m (environ 0,5 kg) de fil émaillé 6/10 est enroulée sur un tube de 10 cm de diamètre et de 60 cm de long environ. Ces mesures n'ont rien d'absolu et peuvent varier dans certaines limites sans modification du résultat, elles sont fournies comme base sur des appareils en fonctionnement.

Icône voir.png Clique sur une image pour l’agrandir

Annexes[modifier | modifier le wikicode]

Vikilien pour compléter

Articles connexes[modifier | modifier le wikicode]

Liens externes[modifier | modifier le wikicode]

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

  1. Pour une diode OA85 à température ambiante de 25 °C, 77 °F. Pour une intensité du courant de 0,1 mA la tension typique + sur l’anode et - sur la cathode est de 0,2 volts et pour une intensité du courant de 1 mA la tension typique + sur l’anode et - sur la cathode est de 0,29 volt
Portail de l'information —  Tout sur les écritures, les codes secrets, les médias...