Favicon Vikidia.png Les associations Vikidia et Wikimédia France ont besoin de vous ! Wikimedia France logo.svg

Les associations Vikidia et Wikimédia France ont besoin de votre aide pour participer à une enquête sur les contributeurs et visiteurs de Vikidia. Cela ne vous prendra que 10 minutes et nous permettra de mieux vous connaître et d'améliorer l'encyclopédie.
Vous avez du 12 juillet au 30 septembre pour y répondre. Nous vous en remercions par avance !

Répondre au sondage !

Porphyre

« Porphyre » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Colonne de Constantin, à Constantinople.

Le porphyre est une roche magmatique de couleur rouge ou verte, très dure, très prisée des Anciens, surtout durant le Bas-Empire romain.

La variété verte est aussi appelée serpentine.

Le porphyre était tiré de carrières situées en Égypte, à partir de l'époque ptolémaïque.

Statue des Tétrarques, à Venise.

D'énormes blocs de porphyre ont été utilisés pour réaliser les baignoires monolithes des thermes de Rome, des statues, comme celles des Tétrarques, ou des monuments entiers, comme la colonne de Constantin (wp), à Constantinople, qui représente la plus grande quantité de porphyre jamais déplacée, composée d'énormes tambours hissés à 30 m de haut.

Les artistes du Moyen Âge ont souvent récupéré des éléments de porphyre provenant de monuments romains en ruine, notamment pour en faire des fonts baptismaux dans les cathédrales les plus prestigieuses.


Note : Le tombeau de Napoléon n'a pas été taillé dans du porphyre de Russie, comme il est souvent dit, mais dans du quartzite rouge de Finlande ou « grès métamorphique », extrait d'une carrière de Carélie appartenant au tsar Nicolas Ier de Russie. Le tombeau est posé sur un socle en granite vert des Vosges.

Portail de la géologie —  Tous les articles sur la géologie et les sciences de la Terre.
La Gioconda.jpg Portail des arts —  Tous les articles sur les différentes formes d'art.