Pont des Soupirs

« Pont des Soupirs » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Le Pont des Soupirs.

Le Pont des Soupirs (en italien : « Ponte dei sospiri ») est un pont de Venise connu pour relier la prison de la ville au Palais des Doges. Il était jadis emprunté par les condamnés de Venise pour se rendre auprès du doge où ils subissaient le plus souvent un interrogatoire, avant d'être incarcérés dans des cachots surnommés les « plombs » où ils étouffaient de chaleur.

Il a été conçu par l'architecte Cantine et supervisé par Antonio da Ponte qui ordonna spécialement de couvrir le pont, de manière à ce que les badauds attroupés ne puissent pas apercevoir les condamnés passer, et que ceux-ci ne puissent s'évader ou révéler des secrets. Financée par l'entreprise de da Ponte, il a été construit en 1602, était de style baroque et utilisait du marbre et des pierres.1

Ses divers noms romanesques comme « le Pont des Soupirs », « le sarcophage volant »2 ont été attribués par des écrivains, faisant référence, pour le premier, aux soupirs des prisonniers qu'on pouvait imaginer en voyant de l'extérieur les deux fenêtres grillagées du couloir du pont.3

De nos jours devenu un des lieux les plus touristiques de Venise, il peut être admiré depuis les quais aux alentours, et fait l'objet de nombreuses photographies notamment pour ses sculptures4.

Références[modifier | modifier le wikicode]

Portail de l'Italie —  Tous les articles sur l'Italie.
Portail de l'architecture —  Tout sur les monuments et les architectes célèbres.