Poméranie

« Poméranie » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Depuis 1945, la Poméranie historique (ligne jaune) est partagée entre l'Allemagne (à l'ouest) et la Pologne (à l'est).
Provinces de Poméranie (voïvodies de Poméranie) en Pologne

La Poméranie est une ancienne région historique d'Europe, sur la mer Baltique, partagée depuis 1945 entre l'Allemagne et la Pologne.

Le mot Poméranie veut dire « près de la mer ».

Catherine II de Russie est née en Poméranie, à Stettin (actuellement Szczecin, en Pologne).

Géographie[modifier | modifier le wikicode]

La Poméranie actuelle comprend :

Nature et écologie[modifier | modifier le wikicode]

Climats et paysages[modifier | modifier le wikicode]

La Poméranie comporte encore de belles régions naturelles préservées, des lacs d'eau douce, des forêts, et des côtes sauvages, où l'on peut rencontrer de nombreux animaux et plantes. On trouve en Poméranie plusieurs parcs nationaux, tels le Parc national de la Müritz, et le Parc national du lagon de Poméranie occidentale, tous deux en Allemagne, et le Parc national de Słowiński, en Pologne.

La Poméranie offre de nombreux paysages sauvages, tels des forêts costales, des tourbières et marécages, des lagons d'eau saumâtre, des forêts, des montagnes...

Lumière !Clique sur une image pour l'agrandir !

Flore[modifier | modifier le wikicode]

Végétation des côtes de la mer Baltique[modifier | modifier le wikicode]

Les côtes du nord de la Poméranie sont constituées de plages et de lagunes, où poussent de nombreuses herbes et roseaux, comme les laîches et les scirpes. On trouve également de vastes zones de dunes littorales, très sèches, où ne pousse qu'une végétation spécialisée, adaptée au manque d'eau et au vent, qui forme des landes.

Lumière !Clique sur une image pour l'agrandir !
Végétation des forêts[modifier | modifier le wikicode]

Plus au sud, on trouve une végétation plus caractéristique du centre de l'Europe, avec notamment de grandes forêts, constituées principalement de pins et de bouleaux, mais aussi d'autres arbres feuillus, comme les merisiers, par exemple. En sous-bois poussent de nombreuses espèces de plantes caractéristiques d'un climat plutôt froid et humide, comme les osmondes (des fougères), la camarine noire et le piment royal, que l'on retrouve également dans les forêts d'Amérique du Nord.

Lumière !Clique sur une image pour l'agrandir !
Végétation des lacs d'eau douce et des milieux humides[modifier | modifier le wikicode]

La Poméranie comprend également de nombreux lacs d'eau douce, où poussent des plantes aquatiques comme le flûteau nageant.

Lumière !Clique sur une image pour l'agrandir !

Faune[modifier | modifier le wikicode]

La Poméranie est réputée pour ses oiseaux : on y trouve de nombreux oiseaux migrateurs, tels les grues, mais aussi des oiseaux aquatiques, comme le butor étoilé, ou la sarcelle d'été, et des rapaces, comme le balbuzard pêcheur et le pygargue à queue blanche, mais aussi de grands mammifères, comme le cerf élaphe, ou le castor d'Europe, qui vit notamment dans les lacs, en Pologne.

Lumière !Clique sur une image pour l'agrandir !
(N.B. : tous ces animaux n'ont pas forcément été photographiés en Poméranie)

Activités humaines[modifier | modifier le wikicode]

La Poméranie est une région surtout agricole et industrielle, notamment en ce qui concerne les villes de Szczecin et de Gdynia, où se trouve un grand port. On y réalise la culture du blé, et on y pratique l'élevage des bovins, et, surtout, des oies, spécialité de la région.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

La Poméranie n'est devenue en majorité polonaise qu'après la Seconde Guerre mondiale. Auparavant, la région a fait partie de territoires germaniques : le Saint Empire romain germanique, la Prusse puis l'Allemagne après la fin de l'unification allemande en 1871.

Suite au traité de Versailles, une petite partie de la Poméranie a été intégrée à la Pologne, appelée couloir de Dantzig, du nom de la ville principale de cette petite région intégrée à la Pologne : il s'agissait de la ville de Dantzig, renommée Gdańsk en polonais. Ce "couloir de Dantzig" octroyait aux Polonais l'accès à la mer Baltique en séparant la Prusse-Occidentale du reste de l'Allemagne. Les volontés allemandes de reconquête du couloir de Dantzig a été l'une des causes du déclenchement de la Seconde Guerre mondiale, lorsque l'Allemagne a déclaré la guerre à la Pologne le 1er septembre 1939.

Après la défaite de l'Allemagne en 1945, l'essentiel de la Poméranie est devenue polonaise. L'ouest de la région a été intégré à la zone d'occupation soviétique de l'Allemagne (voir Occupation de l'Allemagne après la Seconde Guerre mondiale), devenue en octobre 1949 la République démocratique allemande. Les Allemands vivant en Poméranie sont pour beaucoup partis dans les territoires qui sont restés allemands après 1945, les autres ont acquis la nationalité polonaise.

Sous le régime communiste en Pologne durant la guerre froide, dans les chantiers navals de la ville de Gdańsk en Poméranie, le syndicat Solidarność (en français Solidarité) s'est développé, sous l'égide de Lech Wałęsa, critique à l'égard du gouvernement.

En 1990, l'ouest de la Poméranie a été intégré à l'Allemagne réunifiée après la chute du mur de Berlin et la réunification allemande.

Culture[modifier | modifier le wikicode]

Comme beaucoup de régions anciennes, encore existantes ou non, la Poméranie présente encore de nos jours une certaine identité autour de son patrimoine culturel ; historiquement, la Pologne est plutôt un pays de culture slave, alors que l'Allemagne est un pays germanique. Cela produit, en Poméranie, un mélange intéressant, où les deux cultures se rencontrent :

Gastronomie[modifier | modifier le wikicode]

La cuisine poméranienne est assez particulière : elle est influencée par la gastronomie allemande et polonaise, bien sûr, et on y retrouve des spécialités culinaires des deux pays, qui s'y mélangent, ainsi que d'autres pays proches, comme la Hongrie, ou encore l'Ukraine.

Mais la gastronomie de Poméranie doit également à sa géographie particulière : en effet, la Poméranie est une région située en bordure de la mer Baltique, et dans laquelle on trouve également de nombreux lacs : les poissons occupent donc une place importante dans la cuisine locale, qu'il s'agisse de poissons marins, comme le hareng ou le cabillaud, ou des poissons d'eau douce pêchés dans les lacs, comme le brochet, le sandre ou la truite. Les rollmops sont des filets de hareng marinés, et enroulés autour d'un cornichon. Spécialité de Berlin, on en trouve dans tout l'Est de l'Allemagne, ainsi qu'en Pologne, et, bien entendu, en Poméranie, qui est située au bord de mer.

Les pommes de terres et les betteraves sont les légumes les plus cultivés et les plus consommés. Les cornichons marinés sont une spécialité polonaise que l'on retrouve dans toute la Poméranie, et notamment dans la solyanka, très appréciée dans l'Est de l'Allemagne, une soupe slave très épicée. La cuisine slave comprend de nombreuses recettes de soupes, et la Pologne est réputée avoir plus de 300 recettes de soupes différentes ; en Poméranie, on consomme du bortsch, comme en Pologne, une soupe à base de betteraves et de tomates.

Dans la culture populaire[modifier | modifier le wikicode]

Le castor de Poméranie[modifier | modifier le wikicode]

Le castor de Poméranie est un mème. Il s'agit à l'origine d'un thème évoqué dans le film Le Téléphone sonne toujours deux fois, des Inconnus : dans ce film parodique, des enquêteurs sur la piste d'un tueur en série interrogent un savant qui pense que les criminels s'inspirent des animaux, et le tueur recherché serait inspiré du « castor de Poméranie ». Cela donne lieu à un certain nombre de répliques comiques parfaitement absurdes, telles que « Le castor de Poméranie extermine une à une toutes ses femelles, ce qui explique que l'espèce soit au bord de l'extinction », « Les castors sortent toujours la nuit » ou encore « Concernant le castor de Poméranie, je me suis souvenu qu'il était hydrophobe ».

Ces répliques sont devenues cultes, et sont encore largement diffusées, notamment sur Internet.

Dans la réalité, la Poméranie est une région avec de nombreux lacs d'eau douce, et si c'est bien l'un des derniers endroits d'Europe où l'on puisse encore facilement observer des castors, le castor de Poméranie en soi n'est pas une race à part, c'est un castor tout ce qu'il y a de plus normal, qui, bien entendu, ne fait rien de ce qu'il est dit dans le film...

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Loulou de Poméranie ou Spitz nain

On appelle « Loulou de Poméranie » une variété naine à poil roux du Spitz allemand (race de chiens).

Pour en savoir plus Pour en savoir plus, lire l’article : Spitz allemand.
Portail de la géographie —  Tout sur les continents, le climat, le relief...