Polyphagie (régime alimentaire)

« Polyphagie (régime alimentaire) » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
(Redirigé depuis Polyphage)
Aller à : navigation, rechercher
La chenille du Bombyx est un exemple de polyphage.

La polyphagie est le régime alimentaire constitué d'aliments variés, mais dont le choix d'espèces consommables est restreint à des classes précises ou à différents ordres. des espèces (animaux et autres organismes vivants) ayant une alimentation variée .

Différenciation des espèces polyphages[modifier | modifier le wikicode]

Ces espèces polyphages peuvent se nourrir :

  • D'espèces animales ou de substances d'origine animale (oeufs, miel, lait, etc.), on les dit alors zoophages. La plupart des animaux zoophages existants appartiennent à l'ordre des carnivores ; les félins, les canidés, les mustélidés et presque tous les ursidés se nourrissent généralement de viande fraîche, tandis que les hyénidés sont également nécrophages. Certaines espèces de plantes sont zoophages (elles attirent, capturent et assimilent insectes et autres petits invertébrés).
  • D'espèces végétales (lichens y compris), on les dit alors herbivores ou phytophages (les deux termes sont synonymes, le premier étant usuel pour les vertébrés et le second pour les invertébrés). Éléphants, rhinocéros, buffles et bisons, girafes, gnous, zèbres, gazelles, tous les camélidés, élans, rennes et autres cervidés, chevaux, vaches, chèvres, moutons, lièvres et lapins, etc. sont des mammifères herbivores. L'abeille, le criquet, etc. sont des invertébrés phytophages. Le papillon est également phytophage et certaines de ses familles (par ex. les phalènes) consomment des lichens. Comme, parmi les vertébrés, le renne et le yack.
  • D'espèces fongiques (c'est à dire de fungi ou mycètes ou vrais champignons), on les dit alors mycophages. Parmi les invertébrés, les fourmis coupe-feuille (50 espèces) sont exclusivement mycophages, ne consommant que les champignons qu'elles cultivent dans leur fourmilière. Certaines espèces de coccinelles le sont aussi (ou presque), se nourrissant par exemple de l'oïdium (ou "pourriture blanche" qui attaque notamment le chêne, l'érable, le pommier et le cognassier). Autrement, en règle générale, les insectes, lombrics, nématodes et mollusques ne sont qu'occasionnellement mycophages. Parmi les vertébrés, de nombreuses espèces d'oiseaux, de petits mammifères (l'écureuil roux notamment) ou de primates (dont l'homme) sont occasionnellement mycophages. Aucune ne l'est exclusivement.

Les espèces omnivores sont celles qui bénéficient de la plus grande polyphagie, mais celle-ci n'est jamais totale. Ainsi, un polyphage omnivore comme le rat fera normalement peu de cas d'une orange ou d'une tablette de chocolat1.

Quelques exemples[modifier | modifier le wikicode]

C'est le cas par exemple du Mulot sylvestre qui consomme aussi bien des végétaux terrestres que des invertébrés, mais ni algues, ni oiseaux, ni mammifères, ni poissons, ni reptiles...

Autre exemple de polyphage : la chenille du Bombyx de la ronce , qui consomme, parmi beaucoup d'autres, des plantes aussi diverses que des fraisiers, de la luzerne, des bruyères ou des rosiers, mais uniquement des végétaux.

Résumé[modifier | modifier le wikicode]


Les espèces (animaux ou autres organismes vivants) polyphages sont celles qui ont une alimentation variée.
On peut distinguer, selon leur régime alimentaire, quatre types d'espèces polyphages.

  • 1. Celles qui sont zoophages : elles ne mangent que des animaux ou des substances d'origine animale ;
  • 2. Celles qui sont herbivores ou phytophages : elles se nourrissent exclusivement d'espèces végétales, de matières ou substances végétales ;
  • 3. Celles qui sont mycophages : elles se nourrissent d'espèces fongiques, soit exclusivement (mais c'est l'exception), soit préférentiellement, soit occasionnellement (c'est le cas le plus fréquent) ;
  • 4. Celles qui sont omnivores : elles se nourrissent d'espèces animales, végétales et/ou fongiques.

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]


Portail de la biologie —  Tous les articles sur les plantes et les animaux.