Pollution de l'air

« Pollution de l'air » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Une fumée noire et épaisse qui pollue l’atmosphère.

La pollution de l'air aussi appelé pollution atmosphérique est un type de pollution causée par un ou plusieurs éléments (particules, substances, matières...) qui sont évacués soit par les industries, soit par les voitures...


Pollution de l'air extérieur[modifier | modifier le wikicode]

À compléter Cette section est vide, pas assez détaillée ou incomplète. Améliore-la !


Pollution de l'air dans les locaux habités[modifier | modifier le wikicode]

Les agents pollueurs[modifier | modifier le wikicode]

Dans les locaux habités (logement, bureaux...) l'air est pollué. Les agents pollueurs sont divers.

  • Les molécules chimiques : Elles proviennent des matériaux utilisés dans la construction, l'ameublement ou la décoration, mais aussi par les produits d'entretien, voire les parfums d'intérieur.
    • Les composés organiques volatiles (ou COV) se libèrent lentement à température ambiante. Ce sont le formaldéhyde, le benzène, le styrène, le toluène, les éthers de glycol, le tétrachloroéthylène, le tricholoroéthylène... Ces composés sont présents dans les colles et vernis d'ameublement, les peintures ... Leur action est connue pour chacun d'entre eux. Mais dans l'air intérieur ils forment des « cocktails » dont on ne connait par exactement les effets.
    • le dioxyde d'azote (NO2), qui provient de la circulation automobile et de la combustion du charbon.
    • le monoxyde de carbone (CO) provenant des appareils de chauffage (poêle, chauffe-eau...) s'ils sont mal réglés et fonctionnent dans une pièce mal ventilée. Il peut également provenir de la combustion des bougies ou de bâtonnets d'encens. Il est également produit par la fumée du tabac ou des gaz d'échappement des engins à moteurs thermiques. Ce gaz, qui est inodore est extrêmement dangereux.
  • Les agents biologiques :
    • ils sont amenés par les bactéries, toxines et virus véhiculés par les appareils de climatisation ou de chauffage.
    • Dans les locaux très humides et mal aérés les moisissures et les bactéries prolifèrent. Dans les locaux mal nettoyés les acariens peuvent provoquer des allergies. Les humains et leurs animaux domestiques véhiculent également ces agents pollueurs.
    • Les fibres microscopiques (en particulier celles d'amiante ou des matériaux d'isolation comme la laine de verre) peuvent flotter dans l'air.
    • Certains produits phytosanitaires pour les plantes d'appartement libèrent également des agents pollueurs ou des allergènes.
  • certains agents pollueurs peuvent provenir d'éléments extérieurs, comme le radon (gaz radioactif) présent dans les régions granitiques et volcaniques. Il pénètre dans l'intérieur des locaux par les fissures et les ouvertures des murs nécessaires au passage des canalisations.

La lutte contre la pollution de l'air intérieur[modifier | modifier le wikicode]

  • Ne pas utiliser des produits polluants :
    • Pour la décoration (colles, vernis, peintures) se servir de produits garantis sans danger pour l'environnement. Limiter l'utilisation des désodorisants de l'air ou des insecticides aérosols
    • pour l'isolation des locaux, éviter les laines minérales d'anciennes génération (qui avec l'âge libèrent des produits chimiques et des fibres). Préférer les isolants naturels non traités (laine de chanvre...)
    • Se servir de produits d'entretien labellisés écologiques et en respectant les doses d'emploi prescrites par le fabricant. Stocker ces produits dans un endroit indépendant des « pièces à vivre  » et autant que possible bien aéré.
    • Ne pas brûler du bois de récupération (qui souvent au cours de sa vie a été traité et imbibé par des produits chimiques destinés à le protéger et à éviter certains parasites)
  • Aérer régulièrement les pièces
    • En été comme en hiver aérer, les pièces entre 5 à 10 mn par jour. Cette opération est nécessaire après la cuisine, la toilette et le bricolage.
    • Dans les logements récents, souvent bien isolés, installer une « ventilation mécanique contrôlée » (VMC) qui fonctionne en continu et permet d'évacuer l'humidité de l'air (en particulier dans la cuisine et la salle de bain)
    • Faire le ménage régulièrement dans les pièces, si possible éviter d'installer des moquettes et des tapis qui sont des nids à acariens.
  • Autres moyens d'assainissement de l'air
    • Pour les animaux domestiques, les brosser ou les laver régulièrement et leur interdire certaines pièces (en particulier les chambres). Laver régulièrement le matériel dont ils se servent (en particulier leur couchage).
    • Quelques plantes d'appartement sont réputées être efficaces pour lutter contre certaines pollutions de l'air intérieur.
Portail de la chimie —  Tous les articles sur la chimie et les grands chimistes.