Poisson-chat

« Poisson-chat » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Poisson-chat
Le poisson-chat à queue rouge vit en Amazonie
Le poisson-chat à queue rouge vit en Amazonie
Nom(s) commun(s) Poisson-chat, Silure
Nom scientifique Ordre des Siluriformes
Classification Poisson à nageoires rayonnées
Le chat de mer rayé, un des rares poissons-chats marins, se regroupe en immenses bancs.
Le chat de mer rayé, un des rares poissons-chats marins, se regroupe en immenses bancs.
voir modèle • modifier

Les poissons-chats, ou silures, sont un grand groupe de poissons à nageoires rayonnées, l'ordre des siluriformes.

Les poissons-chats les plus connus sont le poisson-chat commun et le silure glane, plus couramment appelé « silure ». Mais il existe, en fait, plus de 3000 espèces de poissons-chat, qui sont classés en 36 familles.

Les silures doivent leur nom de « poissons-chat » au fait que la plupart d'entre eux (mais pas tous) possèdent une, ou plusieurs, paires de barbillons autour de la bouche, couramment appelés « moustaches », et qui font penser aux vibrisses des chats (qui elles aussi sont couramment appelées « moustaches ».

Les poissons-chats n'ont pas d'écailles : certains ont le corps recouvert de plaques osseuses, et d'autres ont la peau nue (et généralement visqueuse).

Caractères communs et classification[modifier | modifier le wikicode]

Chez les poissons-chats, la vessie natatoire est reliée à l'oreille par une série de petits os, appelés l'appareil de Weber. Les poissons qui possèdent cet appareil de Weber peuvent donc utiliser leur vessie natatoire comme une sorte de « caisse de résonance », pour augmenter les sons qu'ils captent dans l'eau : ces poissons ont donc une ouïe très développée : ils entendent très bien.

En fait, trois groupes de poissons, assez proches entre eux, possèdent un appareil de Weber :

Les Cypriniformes, les Characiformes, et les poissons-chats se reconnaissent par leurs dents :

  • les Cypriniformes n'ont pas de dents sur les mâchoires
  • les Characiformes ont de grandes dents, assez tranchantes, et peu nombreuses : ils sont généralement carnivores
  • et les poissons-chats, eux, ont un très grand nombre de toutes petites dents, qui forment des plaques sur les mâchoires.

Les poissons-chats ont d'autres points communs, qui permettent de les reconnaître :

  • ils n'ont jamais d'écailles : certains ont le corps recouvert de sortes de petites plaques, mais qui ne sont pas des écailles : ce sont en fait de minuscules petits os contenus dans la peau, les ostéodermes. Les autres ont la peau entièrement nue. En général, ces espèces sécrètent un mucus qui rend leur peau particulièrement gluante.
  • la plupart d'entre eux possèdent une ou plusieurs paires de barbillons, des sortes de petits filaments de peau qui pendent de chaque côté de la bouche. Les barbillons sont en fait des organe des sens : ils permettent à l'animal de se repérer au toucher, car, en effet, beaucoup de poissons-chats vivent dans les eaux troubles ou dans la boue, là où leur vue ne leur est pas très utile...

En fait, ces deux dernières caractéristiques ne permettent pas de reconnaître toujours un poisson-chat, parce qu'ils sont partagés avec leurs plus proches cousins, les Cypriniformes : certains Cypriniformes, comme les loches, ont également une peau gluante et sans écailles, et des barbillons de chaque côté de la bouche.

Le vrai moyen de reconnaître un poisson-chat d'une loche, reste donc de regarder ses dents.

Principales espèces[modifier | modifier le wikicode]

Dans la culture populaire[modifier | modifier le wikicode]

  • D'après une légende, le Japon est situé sur le dos d'un gigantesque poisson-chat, Namazu, qui vit endormi dans les profondeurs de la terre. Quand il se réveille, il s'agite et provoque des tremblements de terre.
  • Le pokémon Barbicha est un poisson-chat, inspiré de Namazu.
Portail des animaux —  Tous les articles sur les animaux !
Portail de l'aquariophilie —  Tous les articles sur les plantes et les animaux aquatiques de nos aquariums.