Pitaya

« Pitaya » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Des pitayas dans une plantation au Viêt Nam.

La pitaya, aussi appelée fruit du dragon, est le fruit de plusieurs espèces de cactus, particulièrement d’Hylocereus undatus. La pitaya est originaire du Mexique et d'Amérique centrale.

Description[modifier | modifier le wikicode]

Le fruit d'une dizaine de centimètres possède une peau molle assez épaisse, très décorative. Sa pulpe est blanche, avec une multitude de petites graines noires. Elle peut se manger en tranches ou à la petite cuillère.

La pitaya rouge a un goût léger, la jaune est plus sucrée. La pitaya à chair rouge est celle qui a le plus de goût. Elle est peu nourrissante, mais riche en vitamines, en fibres alimentaires et en antioxydants. Les graines, qu'il est impossible de ne pas manger en même temps, ont un léger effet laxatif.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Fleurs de pitaya.

Originaire du Mexique et d'Amérique centrale, la pitaya a été introduite par les colons français au Viêt Nam au XIXe siècle. Elle est aujourd'hui cultivée dans toute l'Asie du Sud-Est et dans le sud de la Chine. Elle a aussi été introduite dans les Antilles, à La Réunion, en Nouvelle-Calédonie, etc.

La principale difficulté de cette culture est la pollinisation des fleurs, car celles-ci ne durent qu'une nuit, et elle est effectuée par des chauve-souris ou des papillons nocturnes. A certains endroits, il est donc nécessaire de la faire à la main.

Portail de l'alimentation —  Accédez au portail sur l'alimentation.
Portail de la botanique —  Tous les articles sur la botanique