Pirogue en tronc d'arbre

« Pirogue en tronc d'arbre » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Une pirogue en tronc d'arbre sur le fleuve Congo.

Une pirogue en tronc d'arbre ou pirogue monoxyle est un bateau fait en creusant un tronc unique en forme de pirogue.

C'est une des sortes les plus anciennes de bateaux, avec les radeaux. On retrouve des pirogues en tronc d'arbre datant de la préhistoire en Europe et ce type de bateau est toujours utilisé dans certaines régions du monde.

Cette technique permet de construire un bateau sans avoir à joindre des planches et morceaux de bois. Le creusement d'une pirogue est cependant un long travail et les bateaux obtenus sont très lourds par rapport à leur taille.

En Afrique[modifier | modifier le wikicode]

Les pirogues en tronc d'arbre sont toujours utilisées dans plusieurs régions d'Afrique.

En Europe[modifier | modifier le wikicode]

Les pirogues les plus anciennes retrouvées sont également les plus anciens bateaux connus et ont été découvertes en Europe. Elles datent d'il y a environ 10000 ans (Pirogue de Pesse (wp)).

Les pirogues préhistoriques découvertes étaient enfouies dans des tourbières ou dans les sédiments d'une rivière (gravier, sable ou vase), où l'absence d'oxygène a permis de les conserver.

Les pirogues en tronc d'arbre ont continué à être construites et utilisées au Moyen Âge et jusqu'au XIXe siècle dans certaines régions ou même plus tard, alors que des bateaux plus modernes existaient.

Les espèces d'arbres les plus utilisées étaient le tilleul et le chêne.

Pirogues anciennes et préhistoriques retrouvées :

Pirogues reconstituées en Europe :

Construction[modifier | modifier le wikicode]

La construction d'une pirogue en tronc d'arbre commence par le choix d'un arbre assez grand et d'un bois qui convienne.

On enlève d'abord l'écorce. Avant l'apparition des métaux, le bois était creusé à l'aide d'outils de pierre : du silex, ainsi qu'en se servant d'un feu contrôlé : le bois brûlé étant ensuite enlevé avec un outil. Il faut enlever juste assez de bois pour que le bateau ne soit pas trop lourd mais qu'il reste solide. Chaque bout de la pirogue se termine en pointe pour que le bateau avance mieux.

Dans certaines traditions, une fois le creusement bien avancé, on chauffe la pirogue à la vapeur pour qu'elle puisse se déformer et on écarte ses bords. Cela permet d'augmenter la largeur, la stabilité et la capacité du bateau.

Portail des techniques — Tous les articles sur les moyens de transport, l'informatique, les outils et les matériaux…