Pin sylvestre

« Pin sylvestre » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Pin sylvestre
Pinus sylvestris Nethybridge.jpg
Nom commun Pin sylvestre
Nom scientifique Pinus sylvestris
Classification Conifère de la famille des Pinacées
Port arbre
Taille 25 m
Reproduction cône
voir modèle • modifier


Le Pin sylvestre est un arbre des régions montagneuses, poussant à basse altitude. Il se reconnaît à son écorce rouge. Il constitue un intermédiaire entre les forêts de feuillus de plaine, et les forêts de résineux de montagne.

Description[modifier | modifier le wikicode]

Le pin sylvestre peut atteindre 30 mètres de hauteur et entre 6 à 10 mètres d'étalement. Il peut devenir centenaire.

Sa silhouette est d'abord conique puis s'arrondit. Elle est souvent irrégulière.

Le feuillage est composé d'aiguilles persistantes, doubles dans une gaine. Elles sont vrillées et de couleur vert bleuté. Elles ont de 5 à 7 cm de longueur. L'ombre n'est pas trop épaisse.

L'écorce est formée de fines écailles, de couleur brun-rouge. Elle vire à la couleur saumon sur les branches et en haut du tronc sur les vieux arbres. En partie basse du tronc elle est crevassée et de couleur gris-brun.

Fleurs et fruits[modifier | modifier le wikicode]

Les fleurs mâles apparaissent en mai-juin ; elles forment de petits chatons jaunes qui sont groupés à la base des pousses. Les fleurs femelles sont de couleur pourpre, de petite taille et ont une position terminale.

Les fruits sont de forme conique devenant ovoïde. Ils mesurent de 4 à 7 cm. Ils sont d'abord verts, puis virent au brun. Ils tombent après deux ans.

Conditions de vie[modifier | modifier le wikicode]

Le pin sylvestre s'adapte à tous les sols sauf à ceux qui sont à la fois calcaires et peu épais. Il supporte les sols humides en hiver. Il supporte la pollution urbaine.

Sa résistance au vent est moyenne. Il est peu sensible aux ravages des chenilles processionnaires du pin.

Il peu être sujet à l'attaque de pucerons, des coléoptères et de certains champignons.


Portail de la botanique —  Tous les articles sur la botanique