Pilotage (aéronautique)

« Pilotage (aéronautique) » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Instruments de vol d'un avion :
▪ anémomètre, horizon artificiel, altimètre ;
▪ indicateur de virage, conservateur de cap, variomètre. Un altimètre suffit aux pilotes de vol libre, encore qu'ils puissent voler sans.

Piloter un aéronef consiste à maîtriser l'écoulement de l'air autour de l'appareil afin de le diriger, de décoller et d'atterrir.

Les commandes disponibles varient selon le type d'appareil.

Pilotage d'un avion[modifier | modifier le wikicode]

Les forces en présence[modifier | modifier le wikicode]

Lift-force-fr.svg

En vol, l'avion est confronté à des forces contraires :

  • la poussée qui, comme pour une voiture ou un vélo, propulse le véhicule vers l'avant, de façon à vaincre la traînée (la force de l'air qui s'oppose à ce que le véhicule avance). La poussée est créée par la puissance des moteurs. La traînée est réduite par l'aérodynamisme de l'appareil ;
  • la portance, dirigée vers le haut, qui est créée par le profil de l'aile. Cette force permet à l'avion de tenir en l'air : elle doit vaincre le poids, qui tire vers le bas.

Le décrochage est la suppression brutale de la portance en raison d'une vitesse insuffisante ou d'un angle d'aile (incidence) trop important.

Article à lire Article à lire : Aile (aéronautique)

Quand l'avion vole en palier (en ligne droite, sans descendre ni monter, à vitesse constante), la portance égale le poids et la traction compense la traînée.

ControlSurfaces.gif
  • A) ailerons ;
  • B) manche ;
  • C) gouvernail de profondeur ;
  • D) gouvernail de direction.

Décollage[modifier | modifier le wikicode]

Pour décoller, le pilote place son appareil face au vent pour ne pas devoir rouler trop vite sur le sol avant d'atteindre la vitesse de portance, car un avion n'est pas un bon véhicule terrestre ; puis il accélère en poussant la manette des gaz. Quand l'appareil a atteint la vitesse nécessaire, le pilote cabre l'avion en tirant sur le manche.

Virage[modifier | modifier le wikicode]

Pour virer, le pilote amorce un roulis en penchant le manche, et enchaîne avec un lacet en pivotant les pédales du palonnier. En absence de roulis, l'avion reste à plat et vire en dérapant d'une manière instable. Le pilote doit donc combiner deux actions simultanées, roulis et lacet.

Atterrissage[modifier | modifier le wikicode]

L'atterrissage est la phase la plus délicate du pilotage : le contraire d'atterrir est s'écraser.

Comme au décollage, l'atterrissage se fait face au vent, pour la même raison. Pour atterrir, le pilote exécute un arrondi : presque au sol, il cabre l'avion comme s'il voulait remonter, mais réduit les gaz. Sans poussée, le poids de l'avion finit par lui faire toucher le sol en douceur.

Une fois que tous les éléments du train d'atterrissage sont en contact stable avec le sol, le pilote freine en appuyant sur la partie supérieure des pédales du palonnier.

En France, il n'y a pas d'âge minimum pour piloter un avion. Cependant, le premier vol seul à bord (solo) ne peut pas intervenir avant 15 ans révolus. Au Canada, on peut devenir élève-pilote à 14 ans, et pilote à 16.

Vol libre (avec un aéronef sans moteur)[modifier | modifier le wikicode]

Le vol en palier est impossible en planeur, parapente ou deltaplane : les aéronefs sans moteur doivent compenser l'absence de traction en descendant constamment par rapport à l'air qui les entoure.

Ainsi, l'altitude de vol de l'appareil n'est stabilisée par rapport au sol que s'il traverse une masse d'air qui monte suffisamment. Pour ne pas devoir se poser, les pilotes utilisent le vent qui monte le long d'une pente, ou bien une ascendance thermique. Ils réussissent ainsi à gagner de l'altitude.

Vikilien pour compléter[modifier | modifier le wikicode]

Portail de l'aviation —  Tous les articles concernant l'aviation.
Portail des techniques — Tous les articles sur les moyens de transport, l'informatique, les outils et les matériaux…
Portail des transports en commun —  Les articles sur les transports en commun !