Picard/version en français standard

« Picard/version en français standard » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

AttentionVous vous trouvez ici sur la page en version française. Si vous souhaitez aller à la version picarde de cet article, allez ici.

Picard
Nom d'origine Picard, Ch'ti, Ch'timi, Rouchi
Pays Belgique Belgique
France France
Nombre de locuteurs 700 000 en 1998
Classification linguistique
Classification par famille -langues indo-européennes
langues romanes
Langues gallo-romanes
Langues d'oïl
Picard
Statut officiel
Exemple
Échantillon Article premier de la Déclaration des Droits de l'Homme (voir le texte en français)


Ches honmes pi ches fanmes is vient't tertous au monne libe, aveuc ches minmes droèts pi l'minme dingnité. Leu raison pi leu conscienche is font qu'is ont l'dévoér dé s'conduire inter eus conme des frères.
voir modèle • modifier

Le Picard, communément appelé Ch'ti ou Ch'timi au Nord et au Pas-de-Calais, ainsi que Rouchi vers Valenciennes, est une langue d'oïl très proche du français, parlée en Picardie, au Pas-de-Calais, au sud du département du Nord ainsi que dans une partie de la Province de Hainaut, en Belgique.

Origine[modifier | modifier le wikicode]

Le picard descend de l'ancien français parlé au Moyen Âge au nord de la France. Il est très proche du Wallon, une autre langue d'oïl parlée en Belgique, et comme toutes les autres langues d'oïl, le picard est très proche du français. Le picard est alors considéré comme une langue collatérale du français moderne et non comme un dialecte.

Origine du nom[modifier | modifier le wikicode]

Le nom "picard" viens de "Picardie", une ancienne province du Royaume de France situé au nord de Paris. Quand au termes "Ch'ti" et "Ch'timi", ils viendraient de la Première Guerre mondiale. Les soldats français des autres régions surnommaient leur homologues du nord "Ch'ti(mi)" en raison des syllabes "Ch" et "Ti", très courante en picard.

Risque de disparition[modifier | modifier le wikicode]

La langue picarde est une langue en voie de disparition, comme toutes les langues régionales de France. C'est à partir du XIXe siècle que les linguistes français qualifieront le picard de "patois inutile" afin de discréditer le picard et d'imposer le français au nord de la France. Cette stratégie de francisation de la population picarde est similaire aux autres régions de la France. Ainsi, pendant la majeure partie du XIXe et du XXe siècles, la langue picarde perdit du terrain au profit du français. En 1998, on ne comptait plus que 700 000 personnes capable de la parler.

En 2008, le gouvernement français reconnait que le picard, et les autres langues régionales, font partie du patrimoine culturel de la France et doivent être protégée. Même si aujourd'hui le nombre de picardophones a grandement diminué, la France autorise les établissements scolaires des académies d'Amiens et de Lille à faire des cours de picard aux élèves.

Dialecte[modifier | modifier le wikicode]

La langue picarde n'a jamais été centralisée. Ainsi, on retrouve de nombreux dialectes et sous-dialectes picards, à un point que certains linguistes considèrent que chaque village possèdent et/ou possédaient sa propre variété de la langue. La grande division du picard se fait entre celui du sud, que l'on retrouve en Picardie, et celui du nord, que l'on retrouve au Nord-Pas-de-Calais et en Belgique. Par exemple, la conjugaison des verbes en picard est différente entre les dialectes du nord, et ceux du sud :

Variation du verbe être à l'imparfait
Français standard Picard du Sud Picard du Nord
J'étais J'étoé J'éto
Tu étais T'étoés T'étos
Il était Il étoét Il étot
Elle était Al étoét Al étot
On était In étoét In étot
Nous étions Os étoèmes Os étonmes
Vous étiez Os étoètes Os étotes
Ils étaient Is étoètte Is étotte
Elles étaient Is étoètte Is étotte

Liste des dialectes[modifier | modifier le wikicode]

Il existe entre 13 et une vingtaine de variétés de picard.

Les 13 dialectes officiellement répertoriés
Variétés Région
Laonnoé Aisne
Vermandoé Aisne
Noyonnoé Oise
Anmiénoé Somme et Oise
Vimeu Somme
Marquintérre Somme et Pas-de-Calais
Boulonné-cinsié Pas-de-Calais
Boulonné-marin Pas-de-Calais
Calésien Pas-de-Calais
Ternoé Pas-de-Calais
Arojoé Pas-de-Calais
Chtimi Nord et Flandre
Hennuyé Hainaut et Nord

Vocabulaire[modifier | modifier le wikicode]

Le picard était jadis une langue parlée couramment mais étant donné qu'aujourd'hui on ne parle plus le picard, nombre de mots ont disparu. Heureusement la littérature a sauvegardé des mots car les auteurs qui étaient de la cour du roi étaient très conscients de la différence entre picard et français de la cour, c'est à dire français de Paris, car il étaient en contact avec des hommes du peuple originaires de Picardie. Ainsi des auteurs comme Jean De La Fontaine ou Molière entre autres ont noté par écrit dans leurs textes littéraires un certain nombre de mots.

Les toponymes c'est à dire les noms de lieux en Picardie conservent également les formes du picard parlé jadis.

Les patronymes picards c'est à dire les noms de famille picards sont une autre source importante pour se représenter la forme du vocabulaire ancien.

Liste non exhaustive[modifier | modifier le wikicode]

(à compléter au cours des découvertes)

  • baraque : la maison
  • biau : beau (adjectif)
  • braïette : la braguette
  • carette : la charrette, la voiture
  • chire : le sire, le seigneur
  • fieu : le fils
  • Franche : la France
  • ka, kâ : le chat
  • leu : le loup
  • malo, malot : le bourdon
  • maloter : bourdonner
  • querre : chercher
  • taïon : le grand-père, l'arrière-grand-père
  • tchien (dans le sud), kien (dans le nord) : le chien
  • wassingue : la serpillère

Influences sur le français[modifier | modifier le wikicode]

Aujourd'hui en Picardie et au Pas-de-Calais, le français est parlé avec un accent ressemblant énormément à l'accent utilisé pour parler picard. Le français parlé dans ses régions est également imprégné de nombreux mots d'origines picardes ayant remplacé les mots français. Par exemple, le terme picard "wassingue" a remplacé dans la région son équivalent français (serpillère).

Prénoms picards[modifier | modifier le wikicode]

Certains prénoms sont typiquement picard, et sont proches de prénoms français.

Français Picard
Adolphe Adof
Philippe Flippe
François Françoés

Villes picardes[modifier | modifier le wikicode]

Les villes du nord de la France ont un nom français mais également un nom picard, par exemple :

Portail des langues —  Tout sur les langues et la linguistique
Francestubmap.png Portail de la France —  Accéder au portail sur la France !