Phare d'Alexandrie

« Phare d'Alexandrie » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Le phare d'Alexandrie, tel qu'imaginé par un artiste du XVIe siècle.

Le phare d'Alexandrie, en Égypte, était un célèbre phare de l'Antiquité situé à Alexandrie. Construit au IIIe siècle av. J-C, il a été ajouté dans la liste des sept merveilles du monde à la Renaissance (à la place des murailles de Babylone). Il fut détruit au Moyen Âge.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Ptolémée Ier

Après la mort d'Alexandre le Grand, son empire fut partagé entre ses généraux. L'un d'entre eux, Ptolémée, membre de la famille des Lagides, reçu l'Égypte et devint roi sous le nom de Ptolémée Ier. Il installa sa capitale dans le delta du Nil, à Alexandrie, ville fondée par Alexandre. Celle-ci se développa rapidement et devint une des villes les plus importantes du monde grec. Ptolémée Ier lança alors la construction d'un phare car Alexandrie était un grand port. De plus il voulait montrer sa puissance par la construction d'un grand monument. Il confia alors le chantier à l'architecte grec Sostrate de Cnide. Les travaux débutèrent en -297 av. J-C et finirent en -259 av. J-C, sous le règne du fils de Ptolémée Ier, Ptolomée II. Le phare fit l'admiration des visiteurs durant toute l'Antiquité. Après l'invasion de l'Égypte par les arabes, celui-ci, affecté en tant que mosquée commença à se délabrer. En 1303, il s'effondra à la suite d'un tremblement de terre. Par la suite, les ottomans (turcs) construisirent une forteresse à son emplacement. Des vestiges furent mis à jour en 1994 grâce à l'archéologue français Jean-Yves l'Empereur.

L'édifice[modifier | modifier le wikicode]

Le phare, représenté sur des monnaies romaines émises à Alexandrie sous Antonin le Pieux et Commode.

Il était situé sur l'île de Pharos, dans le port d'Alexandrie. Il s'élevait sur trois niveaux, successivement à base carrée, octogonale et circulaire, et sa hauteur atteignait 134 mètres.

Il fut érigé vers 300 av. J.-C., peut-être, d'après une inscription contestée et disparue, par l'architecte Sostrate de Cnide. Pendant la journée, la lumière était émise par les rayons du soleil se reflétant dans un jeu de miroirs convexes. Pendant la nuit, la lueur des flammes d'un grand feu de bois résineux était réfléchie par ces mêmes miroirs.

Visible à 50 km, le phare a guidé les marins jusqu'au XIVe siècle. Des pierres sculptées provenant de l'édifice ont été retrouvées récemment au fond de la mer, à proximité du fort Qaitbay, qui a remplacé le phare.

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Images sur le phare d'Alexandrie Vikidia possède une catégorie d’images sur le phare d'Alexandrie.
Sept merveilles du monde.jpg Sept Merveilles du monde antique
Les pyramides d'ÉgypteLes jardins suspendus de BabyloneLe temple d'Artémis à ÉphèseLa statue de Zeus à OlympieLe mausolée d'HalicarnasseLe colosse de RhodesLe phare d'Alexandrie
Icone chateau.png Portail de l'Histoire —  Toute l'Histoire, de la préhistoire, jusqu'à aujourd'hui.
Portail de l’Égypte ancienne —  Tous les articles sur l’Égypte ancienne.
Portail de l'architecture —  Tout sur les monuments et les architectes célèbres.

31° 12′ 51″ N 29° 53′ 06″ E / 31.2142, 29.8850