Paul Éluard

« Paul Éluard » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

Paul Éluard de son vrai nom Eugène Émile Paul Grindel, est un poète français. Il est né le 14 décembre 1895 à Saint-Denis et mort le 18 novembre 1952 à 57 ans à Charenton-le-Pont.

C'est à l’âge de 21 ans qu'il choisit le nom de Paul Éluard, en 1917.

Son œuvre[modifier | modifier le wikicode]

En tant que poète, Paul Éluard faisait partie du mouvement du surréalisme. C'était un poète engagé, qui écrivait surtout des poèmes sur l'amour et la résistance, par exemple :

  • La courbe de tes yeux ;
  • Liberté (reprit par Les Enfoirés)
  • Les Yeux fertiles ;
  • Dans Paris ;
  • Mourir de ne pas mourir ;
  • Capitale de la douleur ;
  • Au rendez-vous des Allemands ;
  • Le Phénix.

Sa vie personnelle[modifier | modifier le wikicode]

Paul Éluard s'est marié trois fois :

  • avec Gala, qui le quitte en 1929 pour vivre avec le peintre Salvador Dali ;
  • avec Nusch, morte en 1946 ;
  • avec Dominique, jusqu'à la fin de sa vie, en 1952.

Il leur a dédié des poèmes :

à Gala, L'immaculée conception ;

à Gala, La courbe de tes yeux ;

à Dominique, Le Phénix.

En 1914 Paul Eluard part au front en tant qu'infirmier militaire, mais il attrape une bronchite aiguë, il est donc éloigné. Son expérience lui inspire Poèmes pour la paix écrit en 1918.

En 1952, il décède d'une crise cardiaque à son domicile et le gouvernement refuse qu'il ait des funérailles nationales.

Portail de la littérature —  Tous les écrivains, les poètes, les romans…