Participe passé

« Participe passé » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

Le participe passé est un mode du verbe, utilisé dans les temps composés de la voix active et tous les temps de la voix passive. Il peut aussi jouer le rôle d'un simple adjectif qualificatif. Le participe est la forme adjectivale du verbe.

En français, le participe passé s'accorde comme un adjectif tout à fait banal tant qu'il est employé sans verbe auxiliaire ou avec l'auxiliaire « être » (des carottes cuites ; ses souliers sont bien cirés). Malheureusement, les règles d'accord se compliquent un peu lorsque le participe passé est employé avec l'auxiliaire « avoir ».

Morphologie : comment former un participe passé[modifier | modifier le wikicode]

Pour former un participe passé, on va d'abord voir à quel groupe appartient le verbe:

  • 1er groupe: au radical du verbe, on ajoute la désinence . Exemple: Manger → mangé.
  • 2e groupe: au radical du verbe, on ajoute la désinence -i. Exemple: Bleuir → bleui.
  • 3e groupe: Le troisième groupe rassemble les verbes irréguliers : il faut donc chercher et apprendre chacun de leurs participes passés.

Syntaxe : comment accorder un participe passé[modifier | modifier le wikicode]

La lecture attentive de ce qui suit (tout est dit avec le moins de mots possible) devrait assurer à chacun toute une vie de tranquillité ! Je dors, ne me réveillez pas !

Aujourd'hui, nous avons mangé des carottes râpées.

1/ Règles de base[modifier | modifier le wikicode]

Pour les débutants...

a/ Sans auxiliaire[modifier | modifier le wikicode]

Les participes passés employés comme adjectifs s'accordent comme tels.

  • Je ne prends pas cette balle dégonflée.
  • Cette lettre mal écrite est illisible.

b/ Avec l'auxiliaire « être »[modifier | modifier le wikicode]

Avec l'auxiliaire « être », le participe passé s'accorde avec le sujet.

  • Elle est venue au rendez-vous.

Cette règle s'applique aux participes passés utilisés dans des phrases à la voix passive :

  • Cette phrase est citée par un grammairien célèbre.
  • Les pommes ont été mangées par les chevaux.

c/ Avec l'auxiliaire « avoir »[modifier | modifier le wikicode]

Avec l'auxiliaire « avoir », le participe passé s'accorde avec le complément d'objet direct (COD) si celui-ci est placé avant lui.

  • Les femmes qu'il a reconnues sur la photo sont ses cousines germaines. Il les a bien identifiées.
  • La pomme qu'il a mangée n'était pas bonne. Il ne l'a pas aimée.

Sinon (c'est le cas le plus souvent), il ne s'accorde pas :

  • Elle a mangé une pomme.
  • Elle a reconnu avoir menti.

2/ Cas particuliers[modifier | modifier le wikicode]

Pour ceux qui veulent tout savoir...

a/ Participe passé construit avec un verbe pronominal[modifier | modifier le wikicode]

a.1/ Si le pronom réfléchi est un objet direct[modifier | modifier le wikicode]

Si le pronom réfléchi (me, te, se...) est un objet direct (cas le plus fréquent), les participes passés des verbes pronominaux, toujours conjugués avec l'auxiliaire « être », s'accordent avec le sujet.

  • Marie s'est levée tôt ce matin.

a.2/ Si le pronom réfléchi est un objet indirect[modifier | modifier le wikicode]

Si le pronom réfléchi (me, te, se...) est un objet indirect (complément d'objet second, complément d'attribution), on applique les règles de l'auxiliaire « avoir » :

a.2.a On accorde avec le COD si celui-ci est placé avant le verbe.[modifier | modifier le wikicode]
  • Ces trois jours qu'il s'est accordés lui ont fait le plus grand bien.
  • Les entrecôtes qu'ils se sont servies sont énormes.
a.2.b/ Sinon (cas le plus fréquent), on n'accorde pas.[modifier | modifier le wikicode]
  • Elle s'est foulé la cheville. (COD après)
  • Elles se sont donné trois jours pour finir leur travail. (COD après)
  • Les clients se sont succédé. (pas de COD)

3/ Cas spéciaux[modifier | modifier le wikicode]

Pour ceux qui veulent vraiment tout savoir...

a/ Participe passé suivi d'un verbe à l'infinitif[modifier | modifier le wikicode]

Le participe passé employé avec « avoir » suivi d'un verbe à l'infinitif s'accorde avec le COD qui précède seulement si ce COD est aussi le sujet de l'infinitif. Cette règle s'applique aux participes passés des verbes pronominaux suivis d'un infinitif.

  • Les pianistes que j'ai entendus jouer étaient fascinants.
  • Les pilotes se sont vus atterrir en urgence.

Sinon, on n'accorde pas :

  • Les morceaux que j'ai entendu jouer étaient épouvantables !
  • Les pilotes se sont vu adresser les félicitations du commandant.

► Attention : si l'infinitif est précédé de « faire », il n'y a pas d'accord (depuis 1990, ce principe est proposé aussi pour le verbe « laisser »).

  • Ces pommes que tu as fait cuire...
  • Ces pommes que tu as laissé(es) moisir...

b/ Participe passé précédé du pronom « en »[modifier | modifier le wikicode]

Le participe passé avec l'auxiliaire « avoir » précédé de « en » (pronom personnel neutre) ne s'accorde pas.

  • Parmi les films du festival, j'en ai aimé certains.

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Portail des langues —  Tout sur les langues et la linguistique