bavardages  • le Livre d'or
Cordon, le Balcon du Mont-Blanc - panoramio (28).jpg Astuces, statistiques et interview d'une contributrice, lisez la Gazette hiver 2020 de Vikidia ! DessinInterview.png

Paradis fiscal

« Paradis fiscal » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Carte montrant les pays considérés comme des paradis fiscaux.

Un paradis fiscal désigne un État ou un territoire où la fiscalité est réduite et qui sert, le plus souvent, de résidence (quelquefois une simple boîte aux lettres) pour les particuliers et les entreprises qui bénéficient d'un niveau d’imposition plus faible que dans leur pays d’origine.

Critères[modifier | modifier le wikicode]

L'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) considère un pays comme un paradis fiscal si il répond à ses critères :

  • Peu ou pas d’impôts à payer ;
  • Un système fiscal opaque : il n'est pas nécessaire à la personne de déclarer d'où provient l'argent qu'il souhaite placer ;
  • L’absence de transparence : l’échange automatique d’informations avec les autres État est absent. Le secret bancaire est total.

Pays concernés[modifier | modifier le wikicode]

Selon les États et les organisations la liste des paradis fiscaux varient. Par exemple l'OCDE n'inclut qu'un seul pays dans sa liste noire : Trinité-et-Tobago. L'Union européenne a établit une liste noire des paradis fiscaux :

Le Panama, la Corée du Sud, les Émirats arabes unis, la Tunisie, la Mongolie, Macao, les îles de la Grenade et la Barbade étaient auparavant sur cette liste mais ces huit pays y ont été retirés en 2018.

Portail de l'économie —  Tous les articles sur l'économie.