Pantalon

« Pantalon » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Le personnage de Pantalon dans la commedia dell'arte.

Le pantalon est un vêtement qui couvre le bas du corps à partir de la taille ou des hanches. Les deux jambes sont séparées. Le pantalon s'ouvre par devant par une braguette ou un pont. Il est porté par les deux sexes. En fonction de la longueur du recouvrement des jambes il existe plusieurs types de pantalons.

Origine du pantalon[modifier | modifier le wikicode]

Ce mot vient du nom d'un personnage de la commedia dell'arte dont le costume traditionnel était une pièce de vêtement avec deux jambes séparées.

Le pantalon semble être à l'origine un vêtement des peuples orientaux qui l'utilisaient dans la cavalerie. C'est aussi un vêtement porté par des travailleurs des champs ou des villes (du moins dans les pays tempérés et froids).

Les différents pantalons au cours de l'Histoire[modifier | modifier le wikicode]

  • Les braies : pantalons des Celtes et des Germains. Les deux jambes étaient indépendantes et le tissu de chacune s'enroulait autour de la taille. Quelquefois des lanières de cuir ou de tissu resserraient le tissu sur les cuisses et les mollets.
  • Les chausses : pantalon remontant jusqu'à la taille. C'était le vêtement masculin à partir du Xe siècle. Ces chausses étaient collantes. Elles étaient reliées par des lacets (ou aiguillettes) au vêtement du haut (le pourpoint). Si les chausses s'arrêtaient aux genoux on les appelait des hauts-de-chausses.
  • La rhingrave : sorte de jupe-culotte pour les hommes. Elle était composée de bandes d'étoffe (velours ou soie) indépendantes les unes des autres, posées en long sur une doublure contrastante. Le tout était cousu sur la véritable culotte. Elle était plissée et ornée de dentelles. Les mollets sont gainés dans des bas. Portée à partir de la fin du XVIe siècle, la rhingrave était très à la mode dans la première partie du règne personnel de Louis XIV.
  • La culotte, pantalon dont le tissu s'arrêtait en dessous du genou. Les mollets étaient couverts par des bas (de laine ou de soie). La culotte est portée dès la fin du XVIIe siècle. Elle est très à la mode pour les classes aisées (noblesse et bourgeoisie) au XVIIIe siècle. La culotte est devenue le symbole des riches. Pendant la Révolution française, les hommes du peuple pour se distinguer ne portaient plus la culotte mais un pantalon descendant jusqu'aux chevilles, ce vêtement étant jusque-là porté par les pauvres et les marins.
  • le pantalon actuel descendant jusqu'aux chevilles apparaît dès le début du XIXe siècle. Seuls quelques aménagements lui ont été apportés depuis. Afin de le tendre, une pièce de tissu placée en bas des jambes passait sur la plante des pieds. Au début du XXe siècle le roi Édouard VII a lancé la mode du revers en bas du pantalon.
  • Le legging est un pantalon féminin très collant.

Les différents pantalons en fonction de la position du tissu sur les jambes[modifier | modifier le wikicode]

Aujourd'hui selon la longueur de l'étoffe qui recouvre les jambes, on peut distinguer différents types de pantalons :

  • le bermuda, l'étoffe s'arrête au-dessus du genou.
  • le corsaire, l'étoffe arrive entre le genou et le mollet
  • le pantacourt, l'étoffe arrive à mi-mollet
  • le pantalon long dont l'étoffe tombe jusqu'aux chevilles

La position du haut du pantalon varie elle aussi. Pour un pantalon à taille haute, la ceinture est située au niveau de la taille. Pour un pantalon à taille basse, la ceinture est à 5 ou 6 centimètres sous la taille, au niveau des hanches. Pour un baggy, la ceinture est placée au niveau des fesses.

Le pantalon dans la société[modifier | modifier le wikicode]

Le pantalon a longtemps été un vêtement masculin. Pourtant dans beaucoup de civilisations orientales les femmes portent le pantalon et ce depuis l'Antiquité. En Europe occidentale le pantalon a été interdit par l'Église catholique en tant que tenue indécente. Au XIXe siècle la romancière George Sand ou la peintre Rosa Bonheur ont dû batailler ferme pour pouvoir porter le pantalon. Encore aujourd'hui en France une loi, votée pendant la Révolution française et jamais annulée depuis, interdit le port du pantalon aux femmes sauf pour raison médicale certifiée par un médecin.

Cependant le port du pantalon par les femmes a été toléré dans le monde du travail en particulier dans les métiers traditionnellement masculins. Cette tolérance était justifiée par les conditions de travail (comme dans les mines) ou par la pénurie de main-d'œuvre masculine (guerres mondiales en particulier). La promotion du pantalon féminin a été faite dans l'Entre-deux-guerres par des actrices hollywwodiennes telles Greta Garbo, Marlène Dietrich ou Katharine Hepburn.

Vikiliens pour compléter sur l'habillement[modifier | modifier le wikicode]

Aiga beautysalon inv.png Portail de la mode - Tous les articles sur la mode !